Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par le Mantois hier et aujourd'hui

     Oui, c'est un ami qui vient de m'écrire au sujet de mon dernier propos sur les écologistes. En effet, mes uniques ennemis s'appellent le capitalisme, la droite et son extrême qui le soutiennent activement, lorsqu'elles n'en sont pas ses dirigeants.

     Ceci affirmé, je suis persuadé que les doutes, les incompréhensions et les critiques font parties du débat démocratique et la force principale de tous ceux qui rêvent d'humanité, de solidarité et de justice sociale, et que ce débat d'idées doit s'instaurer à la base. Sinon, même à gauche, les appareils des partis s'en réclamant font leur propre tambouille, avec leurs conséquences désastreuses dans l'opinion publique. Excusez-moi d'y revenir, mais l'accord purement électoraliste (et aussi financier), paraphé par les Verts avec le PS, en est l'exemple criant: il ne sème la zizanie qu'à gauche et surtout pas ailleurs.

     Pour autant, revendiquer un référendum sur le nucléaire et les énergies nécessaires au développement de la France, fait-il le jeu des forces de l'argent? Et oui, comme vous, je suis favorable aux énergies renouvelables. Cependant, la gestion du parc éolien par des sociétés financières privées (au service du marché) va-t-elle dans le bon sens? Et que dire de ces alignements infinis d'éoliennes (pour combien de foyers alimentés?) dans mes Corbières natales dénaturant la nature sauvage? Pour les édifier, des chemins, souvent goudronnés, ont été tracés au coeur du maquis méditerranéen; y circulent désormais des flopées de 4x4 au diesel en goguette ou toutes sortes d'engins motorisés n'ayant certainement rien à voir avec l'écologie. Ne doit-on pas réfléchir ensemble également sur cette situation-là?

     J'en arrête. Mais voyez-vous, mon ami, il y a matière à débat, sur cela et bien d'autres sujets), toujours dans la libre expression de chacun. C'est cela l'idée que je me fais de la démocratie.

     Et je veux croire, pour le coup, que sur ce point, nous sommes certainement d'accord.

Commenter cet article