Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le temps des vaches maigres

 

Voilà une nouvelle agence de notation capitaliste qui vient de dégrader la France: plus de triple A! Et Angela Merkel qui invite l'Elysée socialiste à aller toujours plus loin dans la rigueur...


Merde, c'est à désespérer. Pourtant, le régime des vaches maigres est bien en route: 10 milliards d'euros de prélèvements supplémentaires sur les ménages et 10 milliards en moins sur les dépenses publiques et donc moins de services rendus au public, le tout avec des cadeaux aux banques et aux patrons. Et ce n'était qu'un avant-goût de cette cure d'austérité, puisque François 2 a décidé une diminution des dépenses publiques de 60 milliards d'euros jusqu'en 2017...

 

Bon, on peut toujours écrire des lettres interminables à l'Elysée pour qu'il retrouve les sillons de la gauche sociale. Mais à mon avis, face à la soumission évidente et tenace aux marchés, il n'y a que l'affrontement de classes qui comptera: dans les entreprises, les champs et les bureaux, du nord de la Seine au bord de la Durance, dans les villes, les bourgs et les hameaux. Ce sont là les paroles du Chant des dockers que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaître. Pourtant, ce chant est d'une brûlante actualité.

Commenter cet article

canaille le Rouge 20/11/2012 12:50

je vois qu'à quelques centaines de KM de distance nous avons porté les mêmes foulards (j'ai le mien quelque part dans une armoire

canaille le Rouge 20/11/2012 09:22

et si tu nous donnai à ouïr ce chant ou donner les références pour aller le chercher ?

Le Mantois et Partout ailleurs 20/11/2012 10:20



Le chant des Dockers est une chanson écrite à l'occasion de la guerre coloniale d'Indochine et sur le refus de charger des armes dans les ports français. Je l'ai chanté lorsque j'étais aux
Vaillants, devenu ensuite les Pionniers de France, dans ma tendre jeunesse languedocienne. Je vais fouiller dans ma mémoire pour te faire parvenir les paroles. Quant à la musique...