Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Cela ne s'est pas passé dans le fin fond d'un dispensaire ouvert par une ONG débordée dans un pays sous développé et dont le capitalisme, qui dirige le monde, n'a rien à foutre. Non, une vieille dame de 90 ans a été retrouvé morte de froid, vendredi matin, dans le jardin de l'hôpital gériatrique Sainte-Périne dont elle était une patiente. Et la macabre découverte est intervenue en plein XVIe arrondissement de Paris, la ville-lumière dit-on...

"Aucune conclusion ne peut-être tirée à cette heure sur les conditions de sortie et la durée de la recherche", a réagi sur Twitter, la ministre déléguée en charge des Personnes âgées Michèle Delaunay. Bien sûr et laissons l'enquête suivre son cours. 

Affiche + de Vie 2012


Pour autant, La CGT a appelé le personnel à se retrouver lundi à 13h30 dans le hall de l’établissement "en signe d’indignation et de colère face à ce tragique événement".

Dans son communiqué, elle dit que "Fin d’année 2011, les personnels avaient eu recours à une grève de plus de deux mois pour exiger les moyens financiers et humains pour assurer le minimum de sécurité des usagers et de la qualité des soins prodigués aux patients". Elle avait également alerté sur des problèmes graves d’hygiène toujours en lien avec l’insuffisance des effectifs sans aucune mesure corrective ni de solutions apportées de la part de la direction.

 

La CGT se dit par ailleurs très choquée par l'attitude de l'hôpital. "Une heure après que le cadavre a été découvert, la direction de l'établissement a adressé ses vœux aux personnels, tiré les rois et savouré sa galette à la frangipane. C'était prévu, certes, mais au regard des circonstances, la moindre des choses eut été d'annuler ces célébrations" ajoute Eléonore Derridj le responsable du syndicat.

 

Et celui ou celle qui a été couronné, a été roi ou reine de quoi, aufait?

Commenter cet article

caroleone 22/01/2013 19:22

Bonsoir Roger,

Chaque jour en ce moment on en lit des horreurs et avec le froid ça s'accentue.
Si cette vieille dame avait une maladie dégénérescente elle n'aurait pas dû échapper à la surveillance mais si c'est le froid qui l'a tuée, elle a dû rester longtemps partie, cela aurait dû alerter
malgré tout.
Mais c'est évident que le personnel n'a pas le bon rôle, néanmoins il essaie de faire le maximum. Et néanmoins on est pas à l'abri d'accidents. Je pourrais t'en raconter 2 ou 3 qui se sont passés
aussi à L bellan à Magnanville.

Amitiés

caroleone

Le Mantois et Partout ailleurs 23/01/2013 07:09



Le sous-effectif dans la fonction publique hospitalière n'est pas rien dans la France, 5e puissance mondiale qui a de l'argent pour partir en guerre en Afghanistan, en Lybie, au Mali ou ailleurs.
Mais lorsqu'une tragédie intervient dans une structure française de santé, c'est souvent le subalterne qui trinque malgré qu'il fasse le maximum chaque jour. Mon propos n'est nullement d'accabler
le personnel de santé, mais d'attirer son attention. Lui aussi doit prendre son quotidien en main, dans son travail comme dans sa vie de citoyen. Sinon, tout rerstera en l'état.