Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

 

http://img.radio.cz/pictures/r/vanoce/lodicky1.jpg

 

  Oui, vous êtes au courant ou à la chandelle, parce que ça risque de douiller dans les chaumières avec les 50% d'augmentation sur les factures d'électricité prévus d'ici 2020.

 

  Avant de partir en vacances, c'est une commission sénatoriale qui préconise ce coup de tension sur les tarifs de l'électricité. Après le gaz, le jus, pile poil comme l'a décidé l'UE.

  Bon, cette commission sénatoriale, bien de chez nous, avait été créée à l'initiative des sénateurs EELV. Elle a pris un président Ump (tant qu'à faire) pour diriger 5 mois de tergiversations et s'est donnée un rapporteur EELV. Et voilà le résultat, 50% d'augmentation sur les factures d'électricité d'ici 2020. Pour un ménage moyen qui s'y chauffe, ça fait passer de 874,50 euros à 1 307 euros: un sacré coût de jus dans les porte-monnaies qui n'auront pas besoin de ça d'ici 2020 au train inflationniste où va la vie.

  "Le prix à payer pour assurer la transition énergétique, un investissement nécessaire", a déclaré le rapporteur EELV. qui doit se chauffer peut-être au vent. Attention, est préconisé toutefois un tarif de première nécessité. En payant de sa poche un diagnostic sur l'isolation de sa hutte, comme pour le gaz? Les groupes politiques qui ont voté les conclusions de la commission n'ont pas répondu.

 

  Oui, de la droite au Ps en passant par les écolos, tous les groupes du Sénat ont voté d'une seule main les 50% d'augmentation. Sauf les sénateurs du groupe communiste, républicain et citoyen.

  En effet, ladite commission vient d'avaliser, ni plus ni moins, les directives de Bruxelles sur la libéralisation du secteur de l'énergie. Et en oubliant, comme de bien entendu, qu'en 2011, EDF a versé 2,4 milliards d'euros à ses actionnaires. Oui, dans le contrat signé, le montant des dividendes est garanti. Mais pas le prix de l'électricité pour les citoyens de France et de Navarre. Au nom de la concurrence libre et non faussée sans doute.

Commenter cet article

sorcière and co 20/07/2012 20:13

en étant au courant de cette augmentation de l'électricité
je viens de disjoncter
une fois de plus la solution est dans les mains du gouvernement et des députés il faut nationaliser l'énergie
cela serait déjà fait si les citoyens avaient fait preuve de courage et voté front de gauche, rappelons que seuls les sénateurs du groupe communiste et républicain se sont prononcés contre
l'augmentation