Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

   En fait, ce chiffre concerne les Français d'origine non-européennes. Vous avez dit égalité des chances dans notre pays? C'est la conclusion du rapport que François Fillon avait commandé au Haut-commissariat à l'intégration. Et quand on sait que la majorité de cette population vit dans des quartiers dits difficiles...

 

   Même diplômés, ces Français sont beaucoup plus nombreux au chômage, poursuit le HCI, qui rajoute: "Si le niveau de chômage est fortement corrélé avec le niveau de diplôme, il reste supérieur pour les descendants d'immigrés, quel que soit le diplôme: il est de 4,6% pour des Français nés de parents français ayant le niveau licence et plus, mais de 14,1% pour les descendants de pays tiers".

   Le sort des non-diplômés est encore plus difficile, puisque le taux de chômage dans cette catégorie grimpe à 40,5% (45,6% pour les hommes).

   Selon toujours le HCI, "la situation de sous-emploi chronique que connaît notre pays depuis bientôt 40 ans peut expliquer, pour une bonne part, les difficultés d'intégration que les immigrés et les Français d'origine non-européennes rencontrent".

   Après, on peut toujours critiquer le repli sur soi-même qui englue davantage ces quartiers populaires étouffés dans la désespérance.

 

sopo2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le président François Hollande prévoit d'organiser chaque année au Parlement un débat pour définir le volume de l'immigration professionnelle. Mais l'immigration familiale n'est-elle pas protégée par le droit européen? Et quelle politique pour les Français d'origine africaine? Repartir dans un pays qui n'est plus le leur?

 

Commenter cet article