Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Bonjour la rigueur imposée aux peuples de l'UE. Dans le genre cireur de godasses, François Hollande fut le premier chef d'état à la féliciter. Oui, il faut toujours se faire bien voir de ses maîtres.

Avec 41,5% des voix (+ 7,7%) et 311 députés, Angela Merkel est assurée d'être chancelière d'Allemagne pour la 3e fois. Son allié de droite, le FDP, est coulé avec 4,8% des voix (- 9,8%) et n'obtient aucun député (5% pour accéder au parlement). Les électeurs ont préféré l'original à la copie.

Il ne reste plus à Angela Merkel à s'allier aux socialistes du SPD (25,7% et + 2,7%) ou aux Verts (8,4% et -2,3%) pour gouverner. Ou avec les deux ensemble. Cela semble facile, tant beaucoup dans ces deux partis désirent aller à la soupe et vu qu'ils ont déjà dirigé à droite, ou avec la droite, l'Allemagne.

Le Die linke (le Fg allemand) obtient 8,6% des voix et recule de 3,3%. il a été victime de ses déchirements internes entre gouverner avec les sociaux-démocrates du SPD ou se battre pour une politique de gauche et de progrès social.

La droite populiste, issue du parti d'Angela Merkel, avec 4,7% des voix et +4,7% n'entre pas au parlement.

Résultats :

CDU 41,5% +7,7%  311 députés.

SPD  25,7% + 2,7%  192 députés.

Die linke 8,6%  - 3,3%  64 députés.

Verts 8,4%  -2,3%  63 députés.

FDP 4,8% -9,8%.

Droite populiste 4,7% + 4,7%.

Parti pirate 2,2% + 0,2%.

Autres 4%.

 

Et les vainqueurs sont:

Les+politiques+d%C3%A9laissent+leur+pouvoir+aux+capitalistes ECONOMIE

 

 

Commenter cet article

C
Bonjour Roger,

Les choses ne sont pas prêtes de changer décidément......pauvre Europe si malmenée, on dirait qu'elle se jette à corps perdu dans l'océan déchaîné et ce avec délectation !
Amitiés

caro
Répondre