Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Comment, vous faites la gueule devant ces news que nous balancent allègrement l'Elysée et ses porteplumes aux ordres? Mauvais citoyens, va, qui ne voulez pas voir les mérites de la politique du gouvernement socialo-écolo.

Oui, c'est l'embellie, la sortie de récession, la croissance retrouvée, sonnez hautbois, résonnez musettes, ils l'ont dit à la radio et à la télé. C'est que c'est vrai.

Pour preuve, GDF, oui la société qui augmente sans cesse ses tarifs et dont l'Etat est actionnaire, a réalisé 1,7 milliards d'€ au premier semestre 2013. EDF, oui la société qui augmente sans cesse ses tarifs et dont l'Etat est aussi actionnaire, a engrangé 2,9 milliards d'€ de profits pour la même période. Et je ne vous parle pas de EADS (devenu Airbus), Thales ou Safran. Tenez Orange, ex-France télécom, ex-entreprise publique qui n'était pas rentable en ce temps-là, c'est 1,6 milliards d'euros de bénef.

C'est bien simple, le CAC40 a augmenté de 6,80% en juillet. En Espagne, c'est du 8,64% et en Italie du 8,16%. Vous voyez bien que la rigueur ça paye, non d'un chien.

Je passe vite fait sur les banques et leurs profits toujours au premier semestre 2013: Crédit Agricole 1,17 milliards, BNP Paribas 3,35 milliards, Société Générale 1,32 milliards, Banque Populaire 1,51 milliards… De plus, elles viennent d’obtenir 30 milliards du gouvernement, issus de l’épargne populaire, et 20 milliards supplémentaires si « l’économie est relancée ».

Bravo le gouvernement socialo-écolo avec à la barre François II subsidiairement ex-patron du PS.

 

Ah, les sondages CSA et IFOP disent que 7 français sur 10 estiment que la situation économique s’aggrave. Sans doute des pisse-vinaigre. Allez, cassez-vous pauvres cons, comme disait l'autre.

Aussi, le 10 septembre 2013, journée d'action et de grève CGT-FO-FSU-Solidaires, faites comme le Medef et la CFDT, soutenez le bon gouvernement qui gère bien les affaires du capitalisme.

Sinon:

 

Commenter cet article