Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Municipale partielle de Mantes-la-Jolie: les beaux jours de la politique politicienne?

Pardonnez-moi de vous agacer avec cette élection municipale partielle, mais de la propagande électorale a encombré ma boite à lettres. Morceaux choisis:

A droite, les frères ennemis de la droite locale: Jean-Luc Santini, ex-adjoint au maire de Raphaël Cognet, et Raphaël Cognet, maire démissionnaire parce que Jean-Luc Santini voulait lui piquer sa place. Jusqu'à cette élection municipale partielle, la droite a été unie pour voter bien de mauvais coups contre les Mantaises et les Mantais.

Jean-Luc Santini: il veut reconstruire des écoles "en particulier Paul Bert". Le problème, au moment où ces écoles ont été fermées (voire détruite comme Les Iris), malgré les protestations et les manifestations des parents d'élèves, Jean-Luc Santini était maire-adjoint chargé de l'Urbanisme et Michel Vialay maire. Ils se présentent maintenant Jean-Luc Santini, tête de liste, et Michel Vialay, candidat sur cette liste.

Raphaël Cognet: Il veut reconsidérer toutes les opérations d'urbanisme. la bétonisation de Mantes-la-Jolie, comme il l'écrit dans un courrier personnalisé aux habitants concernés. Le problème est qu'il les a toutes approuvées et ceci quelques jours après  être élu Maire par la majorité de droite du Conseil municipal en décembre 2017. Pire, il s'engage auprès de l'EPFIF (Etablissement foncier d'Ile de France) à la confidentialité. Ce qui veut dire qu'il s'engage à ne pas communiquer aux Mantais ce qu'il vient de signer. 

Du coup, mon épouse et moi-même, retraités septuagénaires, sommes soumis à l'action d'une expropriation à terme de mon petit pavillon de banlieue, mis en réserve foncière, sans possibilité d'y sursoir, par le vote de la majorité municipale de droite Cognet-Santini-Bédier.

Vous avez dit de gauche ? La liste "Printemps Mantais". Est-ce vraiment le renouveau?

Sur cette liste, figure David Stefanelly. Il y a deux ans, lors de la municipale, il  était tête de liste du "Rassemblement Mantes Avenir" soutenue par La République en Marche de Macron et le Mouvement Démocrate de François Bayrou. A l'époque, le parti socialiste, dont il était conseiller municipal sortant et patron des socialistes mantais, ne présentait pas de liste contre la droite Cognet-Santini-Bédier. Pas plus d'ailleurs que Eelv. Et pour cette municipale de 2020, aucune de ces deux formations n'a daigné soutenir la liste "Vivre mieux à Mantes-la-Jolie" dirigée par le conseiller municipal communiste sortant Marc Jammet. Pourquoi ce silence assourdissant à la municipale de 2020 et ce même silence durant que la droite dirigeait la municipalité de Mantes-la-Jolie?

Lu sur Actu78 en mars 2020: "Le Rassemblement Mantes Avenir a officiellement lancé sa compagne en vue des municipales à Mantes-la-Jolie. Le socialiste David Stefanelly a été désigné tête de liste."

Commenter cet article