Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

L'invasion militaire de l'Ukraine par la Russie de Poutine ne doit pas laisser indifférent. Elle doit être condamnée sans équivoque ni hypocrisie politicienne. Pour autant, doit-on s'agréger dans la coalition belliciste qui prend corps en France. "On ne fait pas la guerre pour se débarrasser de la guerre", écrivait Jean Jaurès. Cela vaut pour Poutine et les va-t'en guerre français.

Ainsi, au lieu de coordonner ses efforts pour un cessez-le-feu immédiat et la reprise du dialogue, Eelv et le Parti socialiste s'illustrent dans la propagande guerrière.

Cela ne me surprend nullement des socialistes et de leur candidate à la présidentielle Anne Hidalgo. En 1956, avec une majorité de gauche parmi les députés, les pleins pouvoirs étaient adoptés pour que le gouvernement socialiste opte pour la Paix en Algérie. C'étaient les "pouvoirs spéciaux" mis en branle, votés y compris par les députés communistes. Au lieu de cela, le contingent fut appelé ou rappelé de ses obligations militaires pour combattre par les armes l'indépendance de l'Algérie. En cette soixantième année des accords d'Evian du 18 mars 1962, mettant fin à la guerre coloniale en Algérie, rappelons-nous ces faits.

Dès lors, dans cette continuité guerrière, aujourd'hui, Anne Hidalgo, s'exclame-t-elle: "Il faut aussi que l’Union européenne démontre toute notre solidarité, en fournissant à l’Ukraine le matériel militaire nécessaire pour faire face à ce conflit. Il en va de la défense de notre modèle démocratique et de la souveraineté des nations européennes dont l’Ukraine fait partie." Ah, cette EU du capital, symbole de la démocratie et la justice sociale, alignée sur les positions bellicistes des USA et de son bras armé l'Otan!

Eelv, du moins son candidat Yannick Jadot, avait dans son programme  la sortie de la France de l'Otan. C'était présenté "comme l'une des premières mesures que prônent les écologistes". Or, pam dans le pif, Sandrine Rousseau, porte-parole des Verts, revendique l'élargissement de l'Otan sine die et Yanick Jadot, pour ne pas rester en rase campagne, réclame la livraison tous azimuts d'armes à l'Ukraine.

L'impérialiste étasunien s'est brisé les dents contre des bandes de paysans afghans. La leçon vaut pour tous les impérialismes qui agressent un pays. Et les sanctions appliquées contre la Russie de Poutine par la communauté dite "internationale" ne peuvent-elle être adoptées contre l'état d'Israël et sa politique de colonisation de la Palestine?

La juste indignation contre l'agression militaire russe ne doit pas rendre aveugle, naïf et encore moins complice. D'une autre façon, comme l'écrit justement Canaille le Rouge: "Ce n'est pas parce que l'OTAN et ses rameurs idéologiques mentent comme des arracheurs de dents qu'il faudrait accepter la voix de Poutine et ses amplis comme paroles d'évangile. "

Coalition belliciste en France

Commenter cet article