Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

 12 candidates et candidats à l'élection présidentielle et dans un autre registre: Pierre Bédier à Mantes-la-Jolie

Le conseil constitutionnel a validé les candidates et candidats qui ont obtenu au moins 500 parrainages de maires, parlementaires, conseillers régionaux et départementaux. Il a également procédé à un tirage au sort pour déterminer leur ordre de présentation sur les panneaux électoraux:

  • Mme Nathalie ARTHAUD
  • M. Fabien ROUSSEL
  • M. Emmanuel MACRON
  • M. Jean LASSALLE
  • Mme Marine LE PEN
  • M. Éric ZEMMOUR
  • M. Jean-Luc MÉLENCHON
  • Mme Anne HIDALGO
  • M. Yannick JADOT
  • Mme Valérie PÉCRESSE
  • M. Philippe POUTOU
  • M. Nicolas DUPONT-AIGNAN

Chaque candidat a fait une déclaration de patrimoine, d'intérêts et d'activités Elles sont sur le site internet de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique qui les a validées.

Incontestablement, Valérie Pécresse tient le haut du pavé parmi les millionnaires candidats avec 9,7 millions d'euros en patrimoine Et quand on est dans la haute bourgeoisie, on ne compte pas. En plus de 3 maisons et de terrains, elle s'est offerte une lithographie de Miro pour 14 000 €, un tableau d’Hélion acquis à 35 000 € et un tableau de Miro pour 10 000 €. 

Suivent en million d'euros: Eric Z (4,2 millions), Dupont-Aignant (2 millions), JL Mélenchon (1,4 million), M LP (1,2 million).

En centaine de milliers d'euros: J Lassalle (630 000), Anne Hidalgo (575 000), E Macron (500 000),Y Jadot (412 000), F Roussel (220 000), N Arthaud (219 000 ), P Poutou (122 000.)

Et un petit coucou à Pierre Bédier, qui soutient Valérie Pécresse, sur le site de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, à la date du 23/02/2021. Il n'est pas candidat à la présidentielle, mais patron du Conseil départemental des Yvelines, vice-président de la méga-agglomération du GPS&O, président de sociétés dites d'aménagement du territoire dont les Résidences Yvelines-Essonne.

A la tête du 78, 52 782 euros dans sa tirelire et vice-président du GPS&O, 19 402 autres euros. Au Conseil syndical de Seine-et-Oise numérique: 6 405 euros. Ses participations financières dans le capital de sociétés: Nestlé, 500 parts et 49 509 euros; Pernod-Ricard, 408 parts et 57 507 euros; Danone, 206 parts et 12 586 euros.

Pour quoi je vous éclaire de la sorte.

Eh bien, au début de l'année 2021, une lettre recommandé m'avise que je dois vendre mon petit pavillon de banlieue sis à Mantes-la-Jolie, datant de 1935 et acquis à crédit en 1983 avec mon épouse (taux d'intérêts dépassant les 11% à l'époque).

Je dois ainsi le céder au prix fixé par l'Etablissement public foncier d'Île-de-France, ou être préempté par la mairie ou être exproprié par la justice. Sans concertation aucune ni une missive de la part de la municipalité de droite dans laquelle Pierre Bédier fait plus qu'appartenir, ni le moindre mail dudit Pierre Bédier, par ailleurs conseiller départemental pour le canton de Mantes-la-Jolie. Mon petit pavillon de banlieue a été placé unilatéralement dans une "réserve" foncière"et je n'ai plus rien à dire. Ah, la République française dite démocratique et sociale par sa Constitution!

Bref, à terme, chassés de notre petit pavillon de banlieue par la municipalité de droite, avec la bénédiction du Conseil départemental du 78 et du GPS&O dont certains élus dits de "gauche" apportent "un autre message" à l'exécutif de droite en siégeant dans celui-ci!

Voilà donc, mon épouse et moi, presque expropriés, tous deux septuagénaires retraités: Fastoche pour déménager à notre âge et acquérir un mobilier adapté à notre nouveau logement! De plus, mon épouse est handicapée récemment avec salle de bains aménagée et sièges adaptés pour vivre. Un article de presse dans 78actu a fait état de notre situation. En lien.

Les 4 élus d'opposition Vivre mieux dans le Mantois ont voté contre la délibération municipale qui détruit des pavillons de banlieue sur le boulevard du maréchal Juin pour des immeubles de 4 étages avec des logements dits "intermédiaires".

Et nous attendons toujours un mot de soutien d'Eelv, Lfi, Ps et Pc du Mantois(sic). A moins qu'ils ne lisent pas la presse régionale. C'est quand même bêta parce qu'ils se coalisent dans un "Printemps mantais" dans la municipale partielle de mai prochain à Mantes-la-Jolie.

Commenter cet article