Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

A table!

Si vous ne le saviez pas, obnubilé par la flambée des prix en France, eh bien Macron était à Moscou, comme porte-parole de l'UE, des USA et de l'Otan. Non, comme porte-voix des USA, de son bras armé l'Otan et de leur valet: l'UE du capital.

Macron rencontrait donc hier la Russie de Poutine, elle aussi état capitaliste, inégalitaire et antisocial comme il se doit. l'invité(sic), Macron, avait pour ordre de dire les choses à son hôte(sic): Les USA sont les seuls gendarmes du monde, soit on s'y plie, soit on est brisé.

Une très longue table (pas de chez Ikea pub gratos) séparait les deux hommes. Quand on dine avec le diable, ne faut-il pas une longue cuillère? Mais qui était le diable et pour quel résultat? En tout cas, ça a duré 5 plombes et des éditions espéciales à tire-larigot. Et sans un grain de caviar à picorer. Puis illico presto, Macron s'est rendu à Kiev, puis à Berlin, capitale pas secrète du tout de l'UE du capital. Et sans manger un en-cas. J'espère que vous vous rendez compte!

Du coup, les sondeurs, toutes catégories confondues, accordent des points de plus au président sortant du palais de l'Elysée. Que c'est beau la téloche-réalité!

Dans le petit Landerneau de France, il se dit que Taubira, number one de la Primaire populaire, s'entretiendrait pour faire ami-ami avec Jadot, d'Eelv et cador de la primaire verte. "Je n'en ai entendu parlé que dans la presse", larmoie Sandrine Rousseau, number deux à la primaire verte. Ah, c'est toujours beau la téloche-réalité.

Et Anne Hidalgo, alors? Qui ça?

Commenter cet article