Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Macron: en pasant par Marseille avec mes (gros) sabots (air bien connu)

Naturellement, cette capture d'écran est nulle et non avenue. Cette fois, Emmanuel Macron n'a pas cherché à rencontrer le professeur Raoult, comme le 9 avril 2020 en plein sauve-qui-peut du gouvernement devant le coronavirus. Non, cette fois, le commis du capital, locataire du palais présidentiel, a battu les estrades pour sa réélection en 2022.

Même Jean-Luc Mélenchon l'a dit à la télé, lui qui avait quitté Panane pour retrouver tout à coup la circonscription marseillaise qui l'avait comme député. Mais les prétendants au trône monarchique de notre mauvaise république ne voient-ils pas, chacun, midi à leur porte?

Pour en revenir à l'ex-gérant d'une très grande banque d'affaires française, passé secrétaire-adjoint du palais présidentiel, puis ministre d'importance, sous Hollande (socialiste) président, il a promis monts et merveilles et de revenir à Marseille.

Si c'est comme pour le Liban et ses belles promesses de reconstruction du pays dévasté par le capitalisme et la corruption et dans lequel les plaies restent atrocement à vif, le peuple de Marseille aurait plutôt intérêt à descendre dans la rue.

Manuel Valls, ex-premier ministre socialiste de Hollande président, puis élu de droite à la mairie de Barcelone (comme quoi...) a désormais son rond de serviette à Bfmtv. A propos de Marseille, il a dit qu'il fallait "tout raser". Olé! Olé!

Et lui avec?

Commenter cet article