Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Rappel: les USA, en guest star son allié infatigable en Europe la Grande-Bretagne, ont piqué un marché d'armement à la France, concernant un contrat dument signé avec l'Australie, soit l'achat de 12 sous-marins et 56 milliards d'euros à la clé. Du coup, Jean-Yves Le Drian, ministre des affaires étrangères du patronat français, a presque parlé de casus belli dans tous les médias et le palais de l'Elysée a rappelé sine die ses ambassadeurs aux USA et en Australie. Pas celui logeant au pays d'Elisabeth II.

Pour que tout roule sur des roulettes dans le meilleur des mondes, Joe Biden a téléphoné à son très cher ami Emmanuel Macron.

En français, La Voix de son maître. Capture d'écran

En français, La Voix de son maître. Capture d'écran

Joe Biden: Hello boy, quelque chose qui ne passe pas sur ton estomac?

Emmanuel Macron: Ben oui, mister president, 12 sous-marins...

JB: Allons, allons, boy! Tu baisses dans mon estime. Tu fus le gérant d'une grande banque d'affaires et tu sais qu'en business, l'univers est impitoyable, surtout de la part du pays du billet vert. A moins que tu ne t'essayes à vouloir humaniser le capitalisme ou à le ripoliner en vert!

EM: Pas du tout, mister president. Mais entre alliés, on aurait dû se parler avant. Et la France est dans le commandement militaire de l'Otan pour défendre le monde libre et non faussé du capital.

JB: Boy, comme on est pote, je te propose une rencontre en visuel lors du G 20 que j'organise en Europe. Pour l'heure, j'ai pas trop de temps avec toi. Des affaires urgentes à traiter avec des p...... de réfugiés d'Haïtiens qui considèrent le pays du dollar comme un eldorado. Et puis des conciliabules entre notre représentation diplomatique au Qatar avec les talibans, désormais patrons du business en Afghanistan. Et fais revenir ton ambassadeur chez moi, ça manque dans le concert diplomatique autour des petits fours et du champagne gaulois.

EM: Il refait immédiatement ses bagages et prend le premier vol pour la libre Amérique.

JB: Très bien, boy. Et ton ministre des affaires étrangères qui ballade sa triste figure jusqu'à l'ONU, il fait peur à mes petits-enfants à la télé. Qu'il fasse risette à nouveau. La France est toujours le fidèle ami des USA. Non?

EM: Pour sûr, mister president. Et pour le communiqué commun, suite à cet entretien téléphonique?

JB: Tu vois comme d'habitude avec le sous-secrétaire de mon ambassadeur en France.

EM: Grand merci mille fois, mister président.

 

Et lu pour de vrai dans le Figaro, canal historique de la droite et du patronat en France: "Les présidents français et américains ont promis ce mercredi de rétablir la confiance entre Paris et Washington, après six jours de tension autour des sous-marins australiens".

Comme quoi...

Commenter cet article