Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Selon Le Monde, trois juges souhaitent l'interroger sur "la gestion de la crise liée au Covid-19, et notamment l’absence d’anticipation de son administration". Ils seraient prêts à la mettre en examen pour "abstention volontaire de combattre un sinistre" et "mise en danger de la vie d’autrui". Toujours selon Le Monde, "La CJR a également en sa possession des éléments attestant que des masques encore utilisables n’ont pas été distribués à la population, au début de la pandémie, (...) et les juges pourraient se pencher sur la gestion très controversée du troisième confinement, en février-mars 2021".

On croirait au père Noël, on se féliciterait que dans notre République, toujours démocratique et sociale, la Justice va passer libre et non faussée comme ils disent. En effet, le 24 janvier 2020, Agnès Buzyn déclarait urbi et orbi: "Les risques de propagation du coronavirus dans la population sont très faibles" Et jamais contredite par le palais de l'Elysée: la suite, hélas, chacun la connaît.

Or, ce n'est pas la providence qui a placé Agnès Buzyn, médecin dans le civil, au ministère de la Santé. Seul, l'ex-banquier d'affaires, après avoir servi Hollande président et le remplaçant à l'Elysée, l'a adoubée à ce poste. De plus, Emmanuel Macron préside chaque mercredi le Conseil des ministres et le Conseil de défense sanitaire, deux organismes exécutifs dont il reste le maître absolu.

Emmanuel Macron sera-t-il à son tour convoqué par la Cour de Justice de la République? Ben non, les décisions du Conseil de défense sanitaire, dont on ne connaît ni le nombre de participants ni leur position, sont classifiés "secret défense". En outre, les conseillers de l'Elysée, interrogés par les enquêteurs, "se sont retranchés derrière l’immunité constitutionnelle garantie au chef de l’Etat durant son mandat", selon Le Monde. C'est-y pas beau cette démocratie française façon 5e République édictée en 1958 par un général de droite?

Qu'est devenue madame Buzyn?

Après l'avoir fait démissionner de son ministère, elle conduit la liste macroniste lors des municipales à Paris. Celui qu'elle remplace illico-presto s'était photographié son zizi sur les réseaux sociaux. Oui, ça pétait pas haut.

Ensuite battue, elle est entrée dans le cabinet du directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Organisation internationale qui combat notamment le coronavirus. Eh bien dis donc!

Alors, du coup, cette capture d'écran:

Agnès Buzyn, ex-ministre de la Santé, convoquée devant la Cour de justice de la République, ce vendredi 10 septembre 2021

Commenter cet article