Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Fonderie MBF Aluminium liquidée dans le Jura: L'élysée, Renault et PSA complices

On peut croire que ce dessin a trait avec la position de l'Etat et des constructeurs automobiles de Gaule jetant sur le carreau 280 salariés de MBF, plus ses 40 intérimaires. En tout cas, le Tribunal de commerce de Dijon vient de prononcer la liquidation judiciaire de la fonderie basée à Saint-Claude dans le Jura.

En cause, Renault et PSA, qui faisaient travailler en sous-traitance la fonderie MBF Aluminium. Mais c'était encore trop couteux pour les actionnaires de ces deux géants français de l'automobile. Du coup, on délocalise la production vers des pays à bas coût. Vous comprenez aussi pourquoi la France compte de moins en moins d'ouvriers.

Et la France de Macron, actionnaire dans Renault et PSA, qui croise les bras en n'imposant rien dans les conseils d'administration et en ne ramenant jamais du travail pour les fonderies françaises.

Attention, la ministre macroniste de l'Industrie, Agnès Panier-Runacher, bien dans ses pantoufles au service du capital à Bercy, s'est fendue d'un communiqué avec la liquidation judiciaire de MBF Aluminium: "décision tragique pour les salariés et leurs familles", pendant que son patron à l'Elysée, un ex-banquier d'affaires, engraisse le CAC 40 et consorts de plusieurs milliards d'euros publics sans contrepartie pour l'emploi.

La présidente socialiste sortante de la région Bourgogne-France-Comté, parle elle de "catastrophe industrielle". Cela suffira-t-il devant ce nouveau drame social et économique qui ébranle tragiquement sa région?

Commenter cet article

Jacques Allard 25/06/2021 22:41

Quand cette saignée cessera-t-elle ?
Assisterons-nous à un retour du balancier vers une France plus sociale ?
C'est vraiment une descente interminable...