Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Florent de Kersauson, condamné en septembre 2020 par l'Autorité des marchés financiers, le gendarme de la Bourse, a écopé d'une amende de 100 000 euros et est interdit "d'exercer la profession de gérant ou de dirigeant d'une société de gestion pendant une durée de cinq ans".

Tout cela pour manquements graves dans la gestion de Nestadio Capital qu'il présidait, société financière qui gère des fonds d'investissement. Tout un programme donc. Cela n'empêche pas la fille de son père de le prendre comme chevalier blanc de l'extrême droite en Bretagne, dans le Morbihan.

Ben oui, il faut ce qu'il faut et la morale vaut bien une petite entorse, puisque ledit Florent de Kersauson est riche à millions et que le parti de la fille de Le Pen a besoin urgent de fric, étant très très endetté. Et du blé, pas de culture, Florent de Kersauson en a. La presse régionale bretonne signale que l'affairiste a amené la chef de l'extrême droite en ballade maritime sur l'un de ses bateaux. Et qu'il était prêt à "aider financièrement" le parti de la fille de Le Pen.

Bon, un bourgeois qui soutient l'extrême droite, ce n'est pas nouveau dans l'histoire de France, notamment de 1940 à 1944. Non?

Et puis, ça tombe bien qu'un très riche à millions soutienne le Rene. La preuve:

Régionales en Bretagne: un riche homme d'affaires tête de liste pour la fille de Le Pen

Commenter cet article