Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Plan! Plan! Rantanplan! Vaccination de masse! Qu'on se le dise! Non mais!

Il ne vous a pas échappé que les médias aux ordres s'esbaudissent sur la vaccination désormais élargie aux 70-75 ans sans comorbidités comme ils disent. Et des doses de vaccin par ci et des doses de vaccin par là! Presque à plus pouvoir les insérer dans des seringues adéquates!

Dans le 78, département de la région parisienne confiné comme ses voisins, tous les centres de vaccination affichent sur doctolib le message suivant: "En raison d'une forte demande et d'un nombre limité de doses, aucun créneau de vaccination n'est disponible dans ce centre".

Et, en toute innocence -si,si-, habitant de Mantes-la-Jolie, j'ai toutefois téléphoné au 06 27 63 51 41, ligne réservée au centre de vaccinations de cette sous-préfecture des Yvelines. Réponse du disque: Bis repetita que ci-dessus et renvoi vers santé.fr  pour revenir au 06 27 63 51 41. On se mord la queue ou quoi?

Par ailleurs, médecin et pharmacie du quartier ne vaccinent pas.

Et lu dans le Monde de ce jour: "Le Covid aura bientôt tué 100 000 personnes en France. Pourtant, le gouvernement ne veut pas prendre de mesures trop strictes, et n’agit que dos au mur. Un consensus inavoué s’est instauré pour tolérer des centaines de décès quotidiens.(...)". Le gouvernement revendique lui-même cette « approche pragmatique », qui entend lutter contre le Covid-19 tout en évitant de trop peser sur l’économie et le moral des Français. Plutôt que de vouloir éradiquer l’épidémie, comme le premier confinement y était pratiquement parvenu, et comme de nombreux scientifiques le réclamaient, l’exécutif accepte depuis des mois de laisser circuler le virus. Misant sur une future vaccination de masse (...)"

Bon, vous prendrez bien un zeste de confinement déconfiné? Quant à la vaccination dite de masse, peut-être faire le 18. A ce qu'il paraît, les sapeurs-pompiers vaccinent. Déjà qu'ils sont en sous-effectif chronique comme dans tous les services publics! Même les services médicaux de l'armée vont se mettre à vacciner. Mais là, on n'a pas de numéro, secret défense oblige.

En tout cas, en attendant:

Plan! Plan! Rantanplan! Vaccination de masse! Qu'on se le dise! Non mais!

Commenter cet article