Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Occupation du théâtre de l'Odéon à Paris: les travailleurs du spectacle refusent de payer la crise

A l'appel de la CGT des professionnels du spectacle et des activités culturelles, le théâtre parisien est occupé depuis ce jeudi. Une action coup de poing pour que résonnent les revendications des travailleurs précaires qui dénoncent la gestion de crise répressive de ce gouvernement au service exclusif du capital.

Il faut dire qu'en adoubant Roselyne Bachelot au ministère de la Culture, l'ex-banquier d'affaires, posé à l'Elysée par le capital, n'avait pas oublié son rôle néfaste au ministère de la Santé sous Sarkozy président, avec sa loi désastreuse sur la réforme hospitalière. Réforme que Hollande président a poursuivi dans tous ses termes.

Les intermittents du spectacle, occupant l'Odéon, revendiquent:

. Un retrait pur et simple de la réforme de l’assurance-chômage

• Une prolongation de l’année blanche, ainsi que son élargissement à tous les travailleur.es précaires, extras et saisonniers entre autres, qui subissent les effets, à la fois de la crise et des politiques patronales.

• De toute urgence, des mesures qui permettent aux salarié.es à l’emploi discontinu d’accéder aux congés maternité et maladie indemnisés, ainsi qu’une baisse du seuil d’heures minimum d’accès à l’indemnisation chômage pour les primo-entrant.es ou intermittent.es en rupture de droits.

• Un financement du secteur culturel passant par un plan massif de soutien à l’emploi en concertation avec les organisations représentatives des salarié.es de la culture.

• Des moyens pour garantir les droits sociaux - retraite, formation, médecine du travail, congés payés, etc.- dont les caisses sont menacées par l’arrêt des cotisations.

Une manif de soutien a lieu ce samedi à 14h devant le théâtre occupé.

Commenter cet article