Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Lorsqu'il ne participe pas à la série télévisée du jeudi, les autres jours, le ministre de la santé de la Macronie, praticien hospitalier dans le civil, se déplace en province. Il était donc vendredi dans le département de la Moselle où le corps médical du cru et même le préfet signalaient au moins 300 cas du variant sud-africain du covid-19, virus contaminant notamment les jeunes.

Une situation qualifiée "d'inquiétante" pour Olivier Véran vendredi soir lors d'une conférence de presse. "On dénombre 100 nouveaux cas par jour". On ne lui fait pas dire. Mais fallait-il se déplacer en Moselle pour le dire?

Bon, comme il ne guérit pas les écrouelles, il a lâché 2 000 doses de vaccins dans les prochains jours. Dans un département de plus de 1 million d'habitants en 2019?

Et pour les écoles, puisque les enfants sont plus durement touchés par le virus? "Je vais rentrer à Paris et notamment discuter de la situation des écoles avec mon homologue de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer", a déclaré le docteur Variant devant la préfecture de Moselle avant de repartir dare-dare vers les ors de la République, dans la capitale. Au fait, JM Blanquer, il est toubib lui aussi?. C'est peut-être alors pour ça qu'il était resté à Paname dans le cadre de la réserve sanitaire. Non?

Le docteur Véran: En passant par la Lorraine avec ses gros sabots

Au fait, lorsqu'il était praticien hospitalier avant d'être ministre de la Santé, le docteur Véran a-t-il été dans les luttes contre la casse de l'Hôpital public? Et parmi toutes ces sommités médicales, qui engorgent les plateaux télé en ce moment, que faisaient-ils au temps chaud de la casse du service public de la Santé?

Commenter cet article