Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Saisi en référé par la CGT, FO, FSU, le Syndicat de la magistrature ou le Syndicat des avocats de France, il devait statuer sur la légalité des décrets du ministère de l'Intérieur.

Il a débouté les demandeurs, invoquant que lesdits décrets ne portaient pas une atteinte disproportionnée à la liberté d'opinion, de conscience et de religion ou à la liberté syndicale. Souriez donc, vous êtes fichés!

Toutefois, les organisations précitées vont se pourvoir sur le fond devant le Conseil d'Etat.

En attendant, sur Médiapart, des preuves sur la police du préfet Lallement, sous les ordres de Gérard Darmlanin, ministre de la police et du fichage pour opinion politique et appartenance syndicale: Comment les forces de l’ordre ont saboté la manifestation du 12 décembre 2020 contre la loi "sécurité globale".

Du coup, une vue de l'Ancien régime: le peuple supportant la noblesse et l'église.

Il est vrai que les personnages ont changé en haut, mais le Tiers-état reste toujours en bas aujourd'hui. Non?

Le Conseil d'Etat valide le fichage pour opinion politique et appartenance syndicale

Commenter cet article