Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Vous connaissez peut-être la chanson: Malbrough s'en va-t-en guerre/Mironton, mironton, mirontaine/Malbrough s'en va-t-en guerre/Ne sait quand reviendra/Ne sait quand reviendra (×2)/ Il reviendra (z') à Pâques/Mironton, mironton, mirontaine/Il reviendra (z') à Pâques/Ou à la Trinité/Ou à la Trinité (×2)... Eh bien, contre le coronavirus et ses variants, notamment le britannique, le ministre de l'éducation dite nationale s'inscrit pareillement.

capture d'écran libre et non faussée: la girouette ne tournant pas au lieu du vent

capture d'écran libre et non faussée: la girouette ne tournant pas au lieu du vent

Concernant les tests sur le personnel de l'éducation nationale. Rappel, à Bagneux, une animatrice dans deux écoles de la ville a été testée positive au variant britannique sans s'être déplacée outre-Manche.

Alors, à quand les premières vaccinations pour le personnel de l'éducation nationale dont il est le patron? Chut, secret défense... Dès fois qu'en Allemagne ou dans le Royaume uni, on nous pique nos dispositions en la matière...

Mais plus sérieusement, pour les enseignants, c'est  pour mars, avait dit sur les ondes le chambellan du palais de l'Elysée, en début de semaine dernière. Puis, c'est pour avril en ce samedi de grâce à Macron de janvier 2021. Finalement, "cela aura forcément lieu dans le courant du premier semestre", a claironné le même homme sur RTL, ce dimanche 10 janvier.

Certes, a aussitôt précisé ledit chambellan: "le critère de vaccination reste celui de l'âge. Quand on arrivera à celui de la population active, les professionnels (de l'Education nationale) seront parmi les premiers concernés".

 Autre rappel: Jean-Michel Blanquer avait promis en novembre 2020 "un million de tests" pour ceux qu'il gouverne. Sauf que son ministère ne recense en janvier 2021 à peine 10 000 tests dont une bonne part du fait des collectivités locales, comme à Bagneux notamment.

En tout cas, comme disait Edgard Faure, un politicien en changements de vestes politiques, ce n'est jamais la girouette qui tourne, c'est le vent. CQFD.

 

Commenter cet article