Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

 Va-t-on voir fleurir ce genre d'affiches dans tous les transports en commun, des fois que des espions voudraient saisir notre exemplarité en matière de lutte contre le coronavirus, notamment en ce moment avec la superbe vaccination organisée par le palais de l'Elysée?

Fermez-la dans le métro et aussi dans tous les transports en commun

Non, ce n'est qu'une prescription de l'Académie nationale de médecine de ce samedi 24 janvier 2021. Cela vise à limiter la tentation de bigophoner ou de parler en abaissant quelque peu son masque dans tout transport en commun.

Le président d'honneur de la Fédération des médecins de France (FMF), Jean-Paul Hamon, se dit un peu "surpris" par cette recommandation.  Certes, rajoute-t-il, "souvent, on ne peut pas respecter la distance dans les transports".

Non, vous croyez? Tous les portes-voix du gouvernement affirment pourtant que les contaminations n'ont pas lieu dans les transports en commun remplis comme des boites de sourdine. Ben oui, ça enquiquinerait grave le Medef de dire le contraire. Au fait, avec toutes les sommités médicales défilant sur les plateaux de télé ou parlant dans le poste, pas encore d'études scientifiques à ce sujet?

Bon, pour la deuxième injection, pour les vieux qui ont de l'âge, l'ayant eu par on ne sait quelle providence, ce sera au bout de 6 semaines et plus de trois. C'est la Haute autorité de la Santé publique qui le prescrit. Ben oui, faute de grives, pardon de doses suffisantes, on se contente de merles, pardon d'attendre que les labos privés, marchant avec du fric public, honorent leur contrat passé avec la France de Macron.

En attendant, fermez-la, au propre comme au figuré. Notre révérendissime président de la République déteste ces 66 millions de procureurs qui détestent son action gouvernementale.

Commenter cet article