Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

capture d'écran

capture d'écran

Bruno Roger-Petit est conseiller spécial "mémoire" auprès de Jupiter, celui de l'Elysée. Je ne sais pas en quoi ce job consiste. Mais ça doit faire bien sur une carte de visite et c'est encore un emploi à l'aise sous les ors de la République.

Toujours est-il que ledit conseiller "mémoire" de l'Elysée est allé se rafraichir les méninges avec Marion Maréchal, la nièce à la fille de son père, tous les 3 de l'extrême droite -pour ceux qui ne suivent vraiment pas-. En tout bien tout honneur, c'était top secret. Pardi, il ne fallait pas savoir que le rempart à l'extrême droite, l'ex-banquier d'affaires posé à l'Elysée par le Capital et certains de la social-démocratie, discute avec l'un de ses ennemis jurés autour d'une petite bouffe.

Làs, pris entre la poire et le fromage, Bruno Roger-Petit a dû déclarer urbi et orbi: “Je voulais savoir ce qu’elle avait à dire et si elle était en résonance avec l’état de l’opinion -ce qui n’est pas le cas. J’ai dû constater que nous étions en désaccord”.

C'est vraiment bêta que le conseiller "mémoire", ancien journaliste de surcroit, ne sache point par avance ce que pense madame Marion Maréchal. M...., il font quoi en ce moment dans les Renseignements?

Et l'histoire ne dit pas si Bruno Roger-Petit a apporté des bonbons lors de ce repas. Parce que les fleurs, c'est périssable et les bonbons tellement bons, entre gens de bonne compagnie.

Commenter cet article