Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Par plusieurs décrets, le pouvoir actuel avait décidé de diminuer fortement les droits des chômeurs indemnisés et d'en supprimer les allocations pour nombre d'entre eux. CGT, Solidaires, Cgc et Fo avaient saisi le Conseil d’État contre ces décrets.

On peut noter que la Cfdt, premier syndicat français(sic), avait piscine pour ne pas venir contester les décrets pris par le palais de l'Elysée. Ou bien alors, faisait-elle sécher sa grande lessive...

Le Conseil d'Etat déclare illégal l'essentiel  de la réforme de l'assurance chômage décrétée par Macron

Bon, me ferais-je des potes avec cette image ci-dessus?

En tout cas, le Conseil d'Etat, le plus haute juridiction administrative française, vient d'envoyer un pain dans la gueule aux décrets réformant à la sauce capitaliste l'assurance chômage par décision de ce 25 novembre 2020.

Alors que se multiplient les plans sociaux souvent opportunistes, la CGT appelle à manifester massivement et unitairement le 5 décembre 2020 pour : le droit au travail, l’emploi, contre le chômage et la précarité organisés par le gouvernement et le patronat et pour l’annulation définitive de cette réforme inique.

En effet, concernant  l'assurance chômage, la CGT dit n’avoir pas eu gain de cause sur l’augmentation du seuil d’accès ni sur la dégressivité pour les cadres : questions politiques hors du ressort du Conseil d'Etat juridiction administrative.

Et à Douai, Lille, comme partout en France:

Le Conseil d'Etat déclare illégal l'essentiel  de la réforme de l'assurance chômage décrétée par Macron
Le Conseil d'Etat déclare illégal l'essentiel  de la réforme de l'assurance chômage décrétée par Macron

Commenter cet article