Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Ben oui, dans les écoles primaires et les collèges, tout va très bien madame la Marquise. Mais c'était déjà ce que proclamait le chambellan de l'Elysée en charge de l'éducation nationale pour l'ensemble du secteur qu'il régente autoritairement.

Dans une lettre du 5 novembre au soir, presque à l'heure du couvre-feu, les lycées pourront le 9 novembre passer en mode d’enseignement alternant présence en cours et enseignement à distance. Attention, c'est écrit "pourront" et pas "devront". Et avec quels moyens en personnel et en matériel?

Mais cette mesure avait été approuvée avant la rentrée scolaire de septembre par Jean-Michel Blanquer en personne. Pour autant, il a préféré l'usage de la force à l'égard de la jeunesse et de leurs enseignants. Gazage, nassage, verbalisations pour non-conformité avec l'état d'urgence sanitaire et même arrestations de la part de la police, il fallait cogner fort pour soumettre la jeunesse.

Quant aux masques pour les élèves, au moins deux par jour, c'est toujours payé par les parents d'élèves.

L'intersyndicale de l'éducation nationale juge l'action du pouvoir jupitérien néfaste à la protection de la santé dans les lycées, mais aussi dans les collèges et dans les écoles. Pour cette raison, l'appel à la grève est maintenue pour le mardi 10 novembre. Sauf pour la Cfdt qui ce jour a normalement piscine.

Jean-Michel Blanquer semble renforcer son protocole sanitaire dit "renforcé" mais que dans les lycées. C'est dire le renforcement!

Commenter cet article