Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Avec force tambours et trompettes et les édiles du cru, il était venu inaugurer le centre de tests covid-19 installé dans la capitale du Grand-Paris-Seine&Oise par le groupe privé Cerbaliance. Et il avait promis monts et merveilles de la part du gouvernement contre la pandémie, notamment des résultats de tests sous 24 heures à Mantes-la-Jolie.

Bon, comme le praticien hospitalier, qu'il était dans le civil, avait d'autres estrades à battre pour porter la bonne parole de Macron, le docteur Olivier Véran avait fait l'impasse de visiter l'hôpital public de Mantes-la-Jolie. Des fois qu'on l'enquiquinerait avec des moyens humains et matériels absents dans ledit hôpital.

Mais la presse régionale encensait cette rapidité dans les futurs résultats du test nasal contre le coronavirus.

Or, un exemple entre tous les autres. Mercredi 13 octobre consultation du médecin traitant. Prescription pour des antibiotiques et ordonnance prioritaire pour un test PCR. Jeudi 14 octobre au matin, test dans le cabinet Cerbaliance.

Vendredi, comme ma soeur Anne, aucun résultat. Idem pour samedi, dimanche, lundi. "Ils manquent de réactifs", informe le médecin traitant à son patient qui s'est confiné chez lui dans l'attente du résultat...

C'est vrai que le patient en question est plutôt premier de corvée qu'un hors-sol ou un joueur de foot pro. La presse nationale informe que madame Macron, considérée cas contact, s'est confinée dans son palais durant 7 jours. C'est Cerbaliance qui a testé les intéressés?

En tout cas, les médias aux ordres s'étaient interrogés pourquoi le docteur Olivier Véran avait subi un perquisition chez lui. Ce dessin pour comprendre peut-être:

Mantes-la-Jolie: tests covid-19 et le docteur Olivier Véran, accessoirement ministre de la Santé

J'ai oublié de dire que le groupe privé Cerbaliance a définitivement fermé à Mantes-la-Jolie son labo d'analyses normales sis boulevard du maréchal Juin, sans informer du tout ses clients. Mais pour les tests coviud-19, il s'est installé dans les locaux d'un groupe dit concurrent. Ainsi, les clients de ce laboratoire vont voir ailleurs pour leurs analyses normales. On pourrait se perdre en conjonctures sur le tarif d'un test normal et celui pour le covid-19. Non?

En tout cas, c'est pas beau la santé privée libre et non faussée?

Commenter cet article