Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Sûr que Bfmtv et consorts ne vous l'ont pas dit comme ça. Mais Macron vient de réduire le chômage de masse.

Attention, parce que que charité bien ordonnée commence par soi-même, il a adoubé pas moins de 16 ministres de plein exercice, 14 ministres délégués et 11 secrétaires d'Etat, soit 41 clones de lui-même, plus le premier ministre et sans compter nombre de conseillers auprès de chaque ministre de plein exercice, ministre délégué et secrétaire d'Etat.

Bon, ils n'ont pas pu être pris tous sur la photo de groupe pour conduire la politique de droite et de droite du capital en France

Capture d'écran

Capture d'écran

Avec le nombre suffisant de clones à l'Assemblée nationale, ce n'est pas encore demain que la République française sera une république sociale, comme c'est gravée dans la Constitution. A ce sujet, il faut dire que les membres du Conseil Constitutionnel, garants de ladite constitution, ne trouvent rien à redire à la chose.

Cela dit, dans les Pyrénées-orientales, où Jean-Castex était maire, conseiller départemental et président de communauté pour le parti de Sarkozy-Fillon, un autre applique le principe que la charité bien ordonnée débute par soi-même.

C'est le sieur Louis Alliot, dirigeant national de l'extrême droite et maire de Perpignan. Il s'est fait voter une augmentation de son salaire de maire de plus 1 000 euros par mois. Soit 17% de plus. Sur ses tracts de campagne, il avait promis le justice sociale et un devoir d'exemplarité.

Cerise sur son gâteau, il vient aussi de promouvoir sa compagne au conseil d'administration du théâtre de Perpignan, l'Archipel, une scène nationale, pour 3 ans renouvelables.

Mais selon le journal régional l'Indépendant, elle "pourrait ne pas rester au sein du conseil d'administration" à l'avenir et "devrait occuper un autre rôle au service de la Ville".

Toujours au nom de la justice sociale et du devoir d'exemplarité?

Commenter cet article