Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Hier, dans toute la France, des milliers et des milliers de manifestants, jeunes pour la plupart, on bravé l'interdiction de manifester. Ils se sont levés ensemble contre les violences policières et les inégalités sociales engendrées dans notre patrie des Droits de l'Homme, aujourd'hui au service exclusif du capital.

Ci-dessous, capture d'écran la manif à Marseille sur Fr3 Provence-Alpes-Côte-d-azur

Quand le peuple et la police n'arrivent plus à s'entendre, on remplace le peuple ou on change la police?

Permettez-moi d'être de tout cœur avec eux et de la couleur de celui qu'on opprime. Pour que demain des lendemains chantent. Et toujours le poing levé.

Quand le peuple et la police n'arrivent plus à s'entendre, on remplace le peuple ou on change la police?

Allez, écoutez Maintenant que la jeunesse...

Maintenant que la jeunesse
S'éteint au carreau bleui
Maintenant que la jeunesse
Machinale m'a trahi
Maintenant que la jeunesse
Tu t'en souviens, souviens-t-en
Maintenant que la jeunesse
Chante à d'autres le printemps
Maintenant que la jeunesse
Détourne ses yeux lilas
 
Maintenant que la jeunesse
N'est plus ici, n'est plus là
Maintenant que la jeunesse
Sur d'autres chemins légers
Maintenant que la jeunesse
Suit un nuage étranger
Maintenant que la jeunesse
A fui voleur généreux
Me laissant mon droit d'aînesse
Et l'argent de mes cheveux
 
Il fait beau à n'y pas croire
Il fait beau comme jamais
Quel temps, quel temps sans mémoire
On ne sait plus comment voir
Ni se lever ni s'asseoir
Il fait beau comme jamais
C'est un temps contre nature
Comme le ciel des peintures
Comme l'oubli des tortures
Il fait beau comme jamais
 
Frais comme l'eau sous la rame
Un temps fort comme une femme
Un temps à damner son âme
Il fait beau comme jamais
Un temps à rire et courir
Un temps à ne pas mourir
Un temps à craindre le pire
Il fait beau comme jamais
https://lyricstranslate.com

Maintenant que la jeunesse

Maintenant que la jeunesse
S'éteint au carreau bleui
Maintenant que la jeunesse
Machinale m'a trahi
Maintenant que la jeunesse
Tu t'en souviens, souviens-t-en
Maintenant que la jeunesse
Chante à d'autres le printemps
Maintenant que la jeunesse
Détourne ses yeux lilas
 
Maintenant que la jeunesse
N'est plus ici, n'est plus là
Maintenant que la jeunesse
Sur d'autres chemins légers
Maintenant que la jeunesse
Suit un nuage étranger
Maintenant que la jeunesse
A fui voleur généreux
Me laissant mon droit d'aînesse
Et l'argent de mes cheveux
 
Il fait beau à n'y pas croire
Il fait beau comme jamais
Quel temps, quel temps sans mémoire
On ne sait plus comment voir
Ni se lever ni s'asseoir
Il fait beau comme jamais
C'est un temps contre nature
Comme le ciel des peintures
Comme l'oubli des tortures
Il fait beau comme jamais
 
Frais comme l'eau sous la rame
Un temps fort comme une femme
Un temps à damner son âme
Il fait beau comme jamais
Un temps à rire et courir
Un temps à ne pas mourir
Un temps à craindre le pire
Il fait beau comme jamais
https://lyricstranslate.com

Maintenant que la jeunesse
S'éteint au carreau bleui
Maintenant que la jeunesse
Machinale m'a trahi
Maintenant que la jeunesse
Tu t'en souviens souviens-t-en
Maintenant que la jeunesse
Chante à d'autres le printemps
Maintenant que la jeunesse
Détourne ses yeux lilas


Maintenant que la jeunesse
N'est plus ici n'est plus là
Maintenant que la jeunesse
Sur d'autres chemins légers
Maintenant que la jeunesse
Suit un nuage étranger
Maintenant que la jeunesse
A fui voleur généreux
Me laissant mon droit d'aînesse
Et l'argent de mes cheveux


Il fait beau à n'y pas croire
Il fait beau comme jamais
Quel temps quel temps sans mémoire
On ne sait plus comment voir
Ni se lever ni s'asseoir
Il fait beau comme jamais

C'est un temps contre nature
Comme le ciel des peintures
Comme l'oubli des tortures
Il fait beau comme jamais


Frais comme l'eau sous la rame
Un temps fort comme une femme
Un temps à damner son âme
Il fait beau comme jamais un temps à rire et courir
Un temps à ne pas mourir
Un temps à craindre le pire
Il fait beau comme jamais

Louis Aragon

Commenter cet article

sorciere and co 07/06/2020 19:57

la fraicheur de cette chanson me parle et me remet en mémoire ma jeunesse, nos combats, nos réussites et nos échecs, et la montée de tous ces jeunes qui prennent enfin la relève, nous les 68 avons cru que nous pourrions vaincre enfin la cause de tous nos problèmes, et en fait il faut admettre que nous avons tout laissé filer notre statut et tous nos conquis. Je m'associe à la colère de tous ces jeunes qui devraient convaincre tous ceux qui sont concernés c'est à dire tout le peuple