Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Affaires secrètes pour le rachat de masques exportés de Chine

En fait, c'est par rapport à une commission sur le prix d'achat de masques FFP2 par le Ministère de la Santé. Figurez-vous qu'Olivier Véran, ministre de la Santé et des masques qui ne sont pas gratos, était député socialiste de l'Isère sous François Hollande président. Et monsieur Tewfik Derbal était son attaché parlementaire de la même étiquette.

Et puis, ledit Tewfik Derbal est devenu attaché parlementaire de la député macroniste Emilie Chalas. Toujours dans le département de l'Isère. Comme quoi, lorsqu'on est fidèle...

Durant qu'il bossait pour la députée macroniste, il est contacté par une société gauloise qui exporte des masques en grande quantité de la Chine. Comme quoi le capital n'a pas de frontières.

Tewfik Derbal est à la fois toujours pote avec l'actuel ministre de la Santé et attaché parlementaire d'une députée du palais de l'Elysée. Comme quoi, certaines portes peuvent s'ouvrir pour le business libre et non faussé. Et donc, en pleine pénurie de masques, Tewfik Derbal a cherché à monnayer ses services auprès du ministre de la santé pour toucher une commission sur l’achat de masques FFP2. Dixit Médiapart.

- Circulez, il n'y a plus rien à voir, a déclaré l'ex-socialiste Olivier Véran.

- Ces faits me heurtent, l’intention me heurte. L’indispensable lien de confiance qui lie, dans l’exercice de ses fonctions, un parlementaire à ses collaborateurs, a été ici rompu par M. Derbal. L’intéressé m’a remis sa démission avec effet immédiat, que j’ai acceptée, ce vendredi 8 mai, a réagi la députée macroniste de l'Isère. Non mais!

"Je n'ai rien fait d'illégal", a dit au Dauphiné Libéré, l'ex-attaché parlementaire d'un député PS, puis d'une député macroniste. "J’ai vu que les commissions s’élevaient entre 6 et 8%. J’ai proposé 2%. Ils ont refusé, il y a eu négociation pour moi et l’intermédiaire.(...)"

Bon, l'affaire n'a pas été conclue. Mais l'Assemblée nationale et sa majorité de godillots aux semelles plombées ont voté contre la gratuité des masques. Na!

Comme quoi le jour d'après ressemble comme deux goutes d'eau au jour d'avant. Na!

Commenter cet article