Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Mais les commis du capital, qui sont à l'Elysée et au gouvernement, ont préféré entendre les prescriptions du Medef en la matière. Il fallait faire garder les gosses pour que leurs parents aillent turbiner sous des dérogations au droit du travail qui va les faire bosser plus.

Du coup, ledit Conseil scientifique prend "acte de la décision politique de réouverture prudente et progressive des établissements scolaires", prenant en compte "les enjeux sanitaires mais aussi sociétaux et économiques."  C'est à dire en clair que les grands manitous, qui conseillent le gouvernement de leurs majestés les riches et le patronat, admettent que les "enjeux sanitaires mais aussi sociétaux et économiques" sont plus importants que la santé publique devant le covid-19.

Du coup, fort de tout cela, Edouard Chambellan de l'Elysée, présentera mardi prochain le plan de déconfinement ordonné par le CAC 40 et consorts. Ben oui, il faut dire que ça va mieux en France. Depuis le début du covid-19, il n'y a au moins que 22 614 morts, soit au moins 369 nouveaux décès enregistrés en 24 heures. Soit au moins 15 décès à l'heure.

Bon, la Direction générale de la santé souligne cependant "le nombre très important de patients en réanimation, toutes causes confondues (7 525), est supérieur de 50 % aux capacités initiales de réanimation en France", établies à 5 000 lits.  Mais pourquoi nous enquiquiner avec cette déclaration? Le marché est libre et non faussé en France. Il doit le rester et ce n'est pas l'UE du capital qui dira le contraire, non mais!

Voilà, le jour d'Après sera comme le jour d'Avant. Et qui l'eut cru Lustucru?

Pour ma part, j'ai une autre ordonnance pour ce mois de mai qui débute justement le 1er.

Le conseil scientifique, organisme médico-scientifique conseilleur du gouvernement, avait préconisé la fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées, universités jusquau mois de septembre

Et j'ai aussi une ordonnance qui tient toujours:

Le conseil scientifique, organisme médico-scientifique conseilleur du gouvernement, avait préconisé la fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées, universités jusquau mois de septembre

Commenter cet article