Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Conversation au téléphone preque imaginaire entre un confiné et la mairie de Mantes-la-Jolie

Trois fois par semaine, du lundi au vendredi, la municipalité téléphone aux vieux qui ont au moins 70 balais, par du personnel en télétravail:

La mairie: Bonjour monsieur Colombier, ça va? Tranquille?

Ma pomme: Ben, si ça n'allait pas, je serais aux urgences par les transports en commun, vu que je n'ai pas de véhicule pour me déplacer.

La mairie: Sinon, tranquille?

Ma pomme: Ben oui, à part mes deux pathologies chroniques et mon médecin traitant parti à la retraite et les courses qu'il me faut faire pedibus chaque semaine que le coronavirus exauce. Mais vous l'aviez noté vendredi dernier.

La mairie: Sinon, tranquille?

Ma pomme: J'ai  vu sur Fb le maire de Mantes-la-jolie discourir devant l'hôpital public de la ville, un masque sur le nez. C'est bien qu'il respecte les préconisations de l'Académie des sciences et du dirlo général de la Santé disposant qu'il faut un masque pour tous. Où en est la municipalité de droite et le Conseil départemental des Yvelines du même métal à ce sujet.

La mairie: Sinon monsieur Colombier, tranquille?

Naturellement, le territorial en télétravail, qui me bigophone tous les deux jours, n'applique les directives que la municipalité du parti de Sarkozy-Fillon lui donne en renforcement du dispositif senior. Mais le jour d'après, si je parviens à sortir enfin de la catacombe où des criminels m'ont confiné, je demanderai des comptes aux hommes et femmes grands qui sont aux affaires: à la municipalité de Mantes-la-Jolie et à bien d'autres encore.

Conversation au téléphone preque imaginaire entre un confiné et la mairie de Mantes-la-Jolie

Commenter cet article