Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Capture très innocente d'écran

Capture très innocente d'écran

Hier jeudi, direction la supérette de la gare à plus de 550 mètres de chez moi. Avec le retour, je dépasserai le rayon de 1 kilomètre. Bon, ce n'est pas une activité sportive que j'effectue à pied, mais c'est pour bouffer.

Et si je me mettais au vélo, peut-être que je pourrais participer à un Tour de France des vieux qui ont de l'âge. A huis clos, comme l'a dit madame la ministre des sports en parlant du Vrai Tour de France 2020. Et sans rire du tout!

La mairie de Mantes-la-Jolie nous téléphone régulièrement. Toujours le même correspondant en télétravail qui prend soin de notre santé. Invariablement, nous revendiquons que la grande distribution livre à domicile. Et quel moyen pour aller au centre ville, lieu privilégié de Mantes-la-Jolie pour aller tirer du fric à la banque? Bientôt en panne sèche, question flouze dans notre porte-monnaie. Le télétravailleur municipal note toujours.

J'avais cru comprendre que monsieur Pierre Bédier est à la fois élu municipal, conseiller départemental du canton de Mantes-la-Jolie et big chef du Conseil du 78. Ouh, ouh, Pierrot, on est toujours là!

Toujours les bus qui roulent quasiment à vide. A bord, de rares usagers de ce service public à 1, 49 euros le trajet et sans correspondance entre les diverses lignes, sinon, 1,49 euros supplémentaire. De ma fenêtre, j'ai aperçu ces gens d'en bas, écartés les uns des autres et renfrognés sur leurs sièges.  Dans toutes les crises engendrés par le système capitaliste, les gens d'en bas sont toujours les derniers de cordée. Cela est de tous les temps. Et si nous changions de monde?

Non, a ordonné Macron. Pas de politique, mais l'union nationale contre le covid-19 et du fric de dingue pour le capital. Les gens d'en bas au chômage partiel ne toucheront pas l'intégralité de leur salaire d'avant le coronavirus. Quant à ceux qui seront virés de leur entreprise...

L'Etat refuse l'aide du laboratoire vétérinaire d'Indre-et-Loire capable de réaliser 1.000 tests par jour. Lu sur France Bleu. Mais rassurez-vous, les gens d'en haut sont tous testés.

Et la perle du jour revient au ministre de la Santé et des Solidarités;

Toujours confiné à Mantes-la-Jolie

Dis, Olivier, as-tu rêvé à un autre monde?

Commenter cet article