Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Je suis allé à la boulangerie de mon quartier pour du pain frais. Et éventuellement de la brioche puisque l'épicerie a toujours son rideau de fer abaissé. Je me suis écrit à nouveau un mot pour sortir de chez moi. Pour faire quelque cent mètres. Et demain, je parapherai un identique papelard. Les bourges parisiens, que je vois faire complaisamment du jogging à la télé, détiennent-ils le même sésame directif en poche? Avec le coronavirus, les inégalités sociales s'aggravent.

C'est comme pour la peste autrefois, le peuple était plus sévèrement ravagé que leurs altesses qui régentaient leur quotidien.

J'ai croisé deux ou trois passants porteurs de masques, quant ceux-ci sont distribués au compte-goutte exclusivement au personnel de santé. Et encore pas à tous. La kiné de mon épouse a fermé son cabinet faute de ce matériel de sécurité sanitaire. La rééducation de l'épaule droite de ma compagne, après une grande opération chirurgicale, attendra. C'est cmme pour mon échographie de la prostate. Et pour les hors-sol, les bourgeois et les gavés, c'est pareil?

Mais voilà, dans le monde des affaires, le marché noir apparait pour les masques et le gel: 15 000 masques et du gel contrefait ont été saisis à Paris. Business is toujours business dans notre mauvaise société toute pourrie. L'armée va débloquer 1 million de masques. Nul des cravatés et des pommadées dans les téloches ne s'en est offusqué. Pourtant, pourquoi un si grand nombre sous les drapeaux et pourquoi si tard pour les distribuer?

Les éboueurs de Mantes-la-Jolie ramassent les poubelles sans masque de protection. Un oubli? Non, les méfaits du capitalisme dans le 5e pays le plus riche au monde.

Forte de ses 72% des voix et d'une abstention de plus presque 75%, la municipalité du parti de Bédier-Sarkozy-Fillon réunit son premier conseil municipal. A l'ordre du jour, l'élection du maire, de ses adjoints et des conseillers délégués à un truc ou à une chose. Au second point de l'ordre du jour, le pognon public qui sera attribué au maire, à ses adjoints et aux conseillers municipaux ayant une délégation du maire pour un truc ou une chose. Ben oui, charité bien ordonnée commence toujours par soi-même.

Comme il manque des lits et du personnel soignant dans les hôpitaux publics, j'ai pensé clore ma chronique journalière par ceci. Il y en a toujours à gôche qui ont des pertes de mémoire. Et pas qu'à gôche d'ailleurs pour se présenter supplétifs avec la gôche de François Hollande aux municipales.

Allez à demain, si covid-19 le veut bien!

Nouveau jour de confinement à Mantes-la-Jolie

Commenter cet article