Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Dans le juste combat de classes contre le palais de l'Elysée entièrement au service du capital, on en oublierait l'autre droite, celle de son candidat à l'élection présidentielle de 2017, François Fillon, ex-premier ministre de Nicolas Sarkozy, actuellement devant un tribunal correctionnel avec son épouse. On en oublierait cette même droite et l'affaire politico-financière Bygmalion. On en oublierait cette pareille droite qui gouverne régions, départements, communautés urbaines et communes toujours contre les intérêts du peuple citoyen.

Aujourd'hui, dans cette droite-là, présidente de la commission des Finances à l'Assemblée nationale et détenant la majorité des fauteuils sénatoriaux, dans la famille Balkany, passez-moi le père, la mère.

Patrick Balkany, maire de Levallois-Perret, vient d'être condamné par la Cour d'appel de Paris pour fraude fiscale à 4 ans de taule dont un avec sursis comme un vulgaire malfrat. Son épouse, Isabelle Balkany, 1ère maire-adjointe à son mari, toujours pour fraude fiscale, est condamnée à 3 ans de taule avec interdiction de gérer une entreprise durant 10 ans.

La Cour d'appel de Paris les condamne immédiatement à 10 ans d'inéligibilité.

Fisc et accusation reprochaient aux époux Balkany de n'avoir pas payé d'impôt sur la fortune entre 2010 et 2015, malgré des actifs estimés à 16 millions d'euros annuels et d'avoir payé un impôt sur le revenu amplement sous-évalué entre 2009 et 2014.  Ce qui n'est pas rien

S'ils sont inéligibles immédiatement et durant 10 ans, aucun mandat de dépôt vers la case prison, n'a été prononcé contre ces deux cols blancs.

Bien, comme disent les gens de la haute au service du capitalisme, on ne commente pas une décision de justice.

Pour autant, à l'époque de monsieur Jean de la Fontaine, selon que vous étiez puissant ou misérable, les jugements de la cour vous rendaient noir ou col blanc. Pardon, blanc.

Et pour ceux qui auraient décidément la mémoire courte:

Les époux Balkany inéligibles pour fraude fiscale "d'une dimension exceptionnelle" en agissant "sciemment de façon orgtanisée"

Dame Christine Lagarde, ancienne ministre de droite de Nicolas Sarkozy, fut jugée coupable mais dispensée de peine par la Haute Cour de Justice composée de magistrats et de parlementaires, dans l'affaire plotico-financière Bernard Tapie. Adoubée patronne du FMI par Nicolas Sarkozy, puis par Hollande président, elle est aujourd'hui dirlo en chef de la Banque centrale européenne de l'UE du capital.

Commenter cet article