Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

D'ABORD POUR RIGOLER

Et beaucoup plus sérieux, le message de l'UD CGT 78 à ses syndiqués que je retransmets à l'intention des camarades qui n'ont pas d'adresse mail ou dont l'UD n'a pas les adresses électroniques:

Bonjour à toutes et tous,

Nous espérons que vous et vos proches allez bien. Dans des conditions comme celles-ci, la solidarité notamment syndicale doit s'exprimer et l’Union départementale CGT des Yvelines a décidé de s’adresser à tous les syndiqués dont nous avons les coordonnées électroniques.

Syndiqué-e-s CGT dans les Yvelines, vous êtes toutes et tous rattaché-e-s à l'Union Départementale des Yvelines, en plus de votre syndicat d'entreprise ou d'administration et de votre Union Locale.

Les permanences physiques sont bien sûr annulées dans la période, mais vous pouvez nous contacter par mail (ud78@cgt.fr) ou suivre les actualités de l’UD sur Facebook (https://www.facebook.com/udcgt78/) ou sur le site internet (www.udcgt78.fr). Vous trouverez également des informations sur les droits et l’actualité sur le site www.cgt.fr.

En cas de soucis, d'isolement ou de questions sur les conditions de travail ou plus généralement les droits des salariés, intérimaires, précaires, chômeurs, retraités, n'hésitez pas à contacter votre syndicat et votre UL ou votre UD !   

Il est important de nous faire remonter les infos sur le travail en période de pandémie car l'UD peut agir auprès des autorités (Préfecture, inspection du travail et ARS), même à distance.

De nombreuses questions se posent : 

Si vous vous rendez sur votre lieu de travail, les consignes de sécurité sont-elles respectées (masques, gel hydroalcoolique, gants, distanciation physique) ? Y a-t-il des pressions de la hiérarchie pour venir travailler ?

Si vous êtes en télétravail, en avez-vous les moyens ? Est-ce que votre charge de travail a été adaptée ? Est-ce que votre droit à la déconnexion est respecté ? Avez-vous une prise en charge par l’entreprise des frais ?

Si vous êtes en chômage partiel, est-ce à 100% ou non ? Y a-t-il des inquiétudes sur la rémunération ?

Afin de pouvoir au mieux répondre à vos questions et faire un bilan aussi complet que possible des situations ou difficultés rencontrées par les salariés, vous êtes invités à répondre à ce questionnaire en ligne : https://framaforms.org/conditions-de-travail-en-periode-de-covid-19-1585059166 (cela ne prendra que quelques minutes de votre temps et nous donnera des éléments précieux).

Le questionnaire n’est pas adapté à la situation de nos camarades retraités, mais l’Union Syndicale des Retraités CGT Yvelines reste très active, et peut être contactée à l’adresse suivante : usrcgt78@orange.fr.

Actifs ou retraités, si vous êtes confinés, avez-vous des difficultés (ou connaissance de difficultés dans votre entourage) pour les courses, l’accès aux services publics, aux soins ? Dans ce cas, faites-le nous savoir. La solidarité peut aussi s’exprimer en allant donner son sang ou en soutenant les associations de solidarité dont certaines maintiennent leurs activités (dons financiers, gel hydroalcoolique, bénévolat…).

La position de la CGT est simple : notre santé et nos vies avant leurs profits ! Toutes les activités non essentielles doivent être arrêtées avec maintien des salaires et des contrats. Cette période exceptionnelle étant l’occasion de s’attaquer à nos droits (temps de travail et de repos, congés payés...), il faut dès maintenant nous préparer à les défendre.

Appliquons les consignes sanitaires (distanciation sociale, confinement...) pour se protéger collectivement et soyons vigilant.es, toutes et tous ensemble !

Nous vous remercions par avance du remplissage de ce questionnaire. Nous saluons toutes celles et ceux qui continuent à travailler, notamment dans les activités essentielles, avec une pensée particulière au personnel de la santé et du médico-social. Prenez-soin de vous et des autres.

Bien fraternellement,

Pour le bureau de l’UD: Sonia Porot secrétaire générale

D'ABORD POUR RIGOLER

Commenter cet article