Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Suite feuilletonnesque d'une candidature socialiste aux municipales à Mantes-la-Jolie

On s'en amuserait et on attendrait avec impatience la suite au prochain numéro. Hélas c'est de la gestion future de la ville de Mantes-la-Jolie, sous-préfecture des Yvelines, dirigée par la droite, dont il est question. En plein combat de classe contre la politique faite pour les riches et le capital. Jugez par vous-mêmes.

Monsieur David Stefanelly est actuellement conseiller municipal socialiste à Mantes-la-Jolie. Il est aussi le patron des adhérents locaux du même parti. La fédération des Yvelines de la même couleur l'intronise pour conduire une liste  sans étiquette.

Si on lit bien le communiqué fédéral socialiste du 3 février 2020, la direction départementale du PS avait décidé "de soutenir la démarche personnelle de David Stefanelly... car aucune possibilité d'union de la gauche n'y était manifestement possible". Ah bon? Lecteur pourtant assidu de la presse régionale, je n'ai lu jusqu'à ce jour aucun communiqué de la section socialiste à ce sujet. Ni d'ailleurs dans ma boite à lettres. Mais comme on dit parfois, les voies de la presse ou du facteur ne sont-elles pas impénétrables?

Mais, dans ma boite à lettres, en revanche, en janvier 2020, un tract  présentant David Stefanelly comme socialiste et tête de liste pour le parti du palais de l'Elysée, communément dénommé La République en marche. Et pour présenter ladite liste à Mantes-la-Jolie, des députés de la majorité présidentielle d'un ex-banquier d'affaires et un secrétaire d'état du gouvernement des riches et du capital.

Mais comment que ça se faisse, s'étonne le communiqué fédéral du PS dans les Yvelines? La liste prétendument sans étiquette du camarade Stefanelly, "composée de personnalités locales non engagées politiquement mais également issus de militants de partis de droite et de gauche, y figurant à titre personnel", vient d'être adoubée par le parti de Macron.

Merdre, j'ai dû sauter un numéro dans le feuilleton.  C'est quand même bêta de ma part.

Dites, Conseil fédéral socialiste des Yvelines, puisque vous aviez connaissance des "militants de gauche" qui accompagnaient le patron du PS local dans sa démarche personnelle, je peux savoir les noms des guest stars pour que je retrouve le fil de cette belle histoire. Non?

Suite feuilletonnesque d'une candidature socialiste aux municipales à Mantes-la-Jolie

Commenter cet article