Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le palais de l'Elysée a trouvé illico presto un autre chouchou pour porter la parole des riches et du capital aux Parisiens pour les municipales: Agnès Buzyn. La même, sur les ondes publiques, déclarait il y a peu un "agenda trop chargé" pour remplacer qui vous savez. Mais pouvait-elle désobéir à celui qui l'avait adoubée ministre de la Santé et des Solidarités(sic)?

Après la débandade de Benjamin Griveaux, Agnès Buzyn dans Paris me voilà!

Adieu donc la crise de  l'hôpital public, la désertification médicale en France, la réforme inégalitaire des retraites et autre coronavirus pour dame Agnès. Et bonjour à l'ex-député socialiste de François Hollande, Olivier Véran, devenu macroniste corps et âme. Un toubib qui remplace un toubib au conseil des ministres. Toubib or not toubib, rigole mon voisin par ce remplacement au pied levé.

Et un ex-socialiste de plus comme chambellan du palais de l'Elysée, un!

Ils sont combien encore dans les rangs de la social-démocratie française, cancane toujours mon voisin. Il est vrai qu'à Mantes-la-Jolie, David Stephanelly, big boss des socialistes locaux, conseiller municipal dit d'opposition à la droite en place, celle de Sarkozy, Fillon et consorts, est tête de liste pour la droite de Macron.

Toujours à Mantes-la-Jolie, un autre élu d'opposition, Mouhadji Diankha déclare lui sa flamme au maire Les Républicains sortant. Lu dans Actu 78:  "Ma vision de la politique est éclairée par la flamme du mieux vivre ensemble qui est toujours restée allumée dans mon cœur. L’enjeu de ce scrutin, c’est la préservation des valeurs de respect, de dignité et de solidarité. Ces valeurs ancestrales, aujourd’hui précaires, valent non seulement qu’on y adhère, mais aussi et surtout qu’on se batte pour qu’elles perdurent afin d’apporter des solutions durables aux attentes des habitants de Mantes-la-Jolie que j’aime tant, dans leur diversité, et dans l’intérêt général du territoire du Mantois et des Yvelines. Raphaël COGNET a annoncé officiellement le 11 janvier qu’il sera en tête de la liste « Mantes Unie ».

C’est avec enthousiasme que je m’engage dans le combat à ses côtés et à me battre pour le faire réélire dès le premier tour. (...)"

Bien, pour cette fois en guise de conclusion sur la politique politicienne, ce message venu de l'au-delà:

Après la débandade de Benjamin Griveaux, Agnès Buzyn dans Paris me voilà!

Commenter cet article