Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pour ce dimanche de l'an de grâce à Macron 2020, un petit éclat de rire du côté de la grande maison sous la gouverne de Christophe Castaner:

 

"Des sujets d’examen d’officiers de police judiciaire ont été dérobés dans un coffre-fort sécurisé de l’école de police de Nîmes, entraînant l’annulation de l’épreuve au niveau national, selon le ministère de l’Intérieur et une source proche de l’enquête. L’inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie de l’enquête.

« Il n’y a pas d’effraction sur le coffre-fort et uniquement les sujets d’examens ont été volés, d’autres documents ont été laissés », a indiqué une source proche de l’enquête, en précisant que si le vol a été constaté vendredi matin, il a pu se dérouler il y a plusieurs jours.

A noter que peu de policiers, des gradés pour la plupart, disposent de la clef permettant l’ouverture du coffre."

 

Merdre, c'est quand même bêta, piquer dans un coffre-fort sécurisé dont peu de policiers, des gradés pour la plupart, disposent de la clé, puisqu'il n'y a pas eu d'effraction?

”Ça ne peut venir que de quelqu’un de la maison”, a confié un policier toujours à La Dépêche du Midi.

Du coup, je ne sais pas dans quelle rubrique je place cette chronique. Justice-police comme sur Bfmtv, j'ai pas. Rigolade, non plus. Politique ? Ben non, parce que ça rien à voir avec le régime spécial de la police. Dans la rubrique Arts et Culture, alors?

Ben oui, comme m'a dit mon voisin, c'est quand même du grand art que de piquer dans un coffre-fort sécurisé de la police. Mais la culture?

Pour la culture, peut-être ceci. Mais si je me trompe, dites-le moi.

Vol dans le coffre-fort sécurisé de l'école de police de Nîmes: Mais que fait la police?

Commenter cet article