Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Un premier camp de concentration est créé le 27 avril 1940 à l'initiative de Heinrich Himmler, chef de la SS. il est complété par un camp d’extermination, dont la construction démarre fin 1941, et par un camp destiné au travail forcé au printemps 1942. Auschwitz est le plus grand complexe concentrationnaire de la barbarie nazie. C'est aussi le symbole des meurtres de masse commis par l'Allemagne hitlérienne.

Plus d’un million cent mille hommes, femmes et enfants vont mourir à Auschwitz, dont 900 000 le jour de leur arrivée. 90 % sont des Juifs. Les victimes sont assassinées dans des chambres à gaz, parfois par armes à feu. D'autres périssent de maladies, de malnutrition, de mauvais traitements ou d'expériences médicales. 

Au plus de 960 ooo déportés Juifs morts à Auschwitz, s'ajoutent 70 000 à 75 000 Polonais non juifs, 21 000 Tziganes, 15 000 prisonniers de guerre soviétiques, 10 000 à 15 000 Soviétiques, Tchèques, Yougoslaves, Français, Allemands, Autrichiens, Belges, et Hollandais, déportés et assassinés également.

Auschwitz, camp nazi d'extermination et de travail forcé: 75e anniversaire de sa libération par l'Armée rouge, le 27 janvier 1945

Vue aérienne du camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau à son extension maximale (cliché de la RAF du ) ; l'entrée se trouve en bas à droite, prolongée vers la gauche par les voies de chemin de fer et les quais de débarquement ; à gauche, de part et d'autre de ceux-ci, deux bâtiments abritant les chambres à gaz avec leurs fours crématoires respectifs (les deux formes noires en « T ») ; de bas en haut : camp des femmes et des prisonniers en régime dur, camp principal puis extension en construction. En haut à gauche, on remarque la fumée blanche, elle ne provient pas d'une cheminée du crématoire V, mais d'une crémation en plein air à côté du crématoire V. Le processus d'extermination avait atteint un rythme tellement élevé que les fours « ne suivaient plus ».  Source Wikipédia.

Le premier procès d'Auschwitz intervient  en 1947. Seulement 47 nazis y sont jugés. En 1963-65, second procès et seulement 21 nazis y sont jugés.

En 2008, l'Allemagne se résout enfin à adapter ses textes de lois avec la notion de participation passive à des meurtres de masse.

De ce fait, Oskar Gröning est condamné le 15 juillet 2015 à 4 ans de prison pour "complicité" pour le meurtre de 300 000 Juifs.  Reinhod Hanning  est lui condamné à 5 ans de prison en 2016, pour "complicité" dans le meurtre de masse de 170 000 Juifs. Il meurt en 2017. Son appel était en attente de traitement par la justice allemand.

Et que dire du massacre de masse en 1944 en France par la brigade "Der Führer" de la division SS "Das Reich" dirigée par le général SS Lammerding: un village, Oradour-sur-Glane, rasé le 10 juin 1944, 642 victimes civiles dont plus de 400 femmes et enfants brulés dans l'église. Le général SS meurt dans son lit en Allemagne en 1971.

L'enquête du Parisien en juin 2019 sur ce massacre démontre que le ventre de la bête immonde est toujours fécond en Allemagne. Extraits:

"L'ouverture d'une enquête en 2010 contre six anciens membres de la 3e compagnie du régiment « Der Führer » n'a jamais abouti, faute de preuves. La cour d'appel de Cologne a confirmé en 2015 la suspension d'un volet de l'enquête, mais le procureur Andreas Brendel, chargé de la poursuite des crimes perpétrés par les nazis, a continué ses poursuites.

Où en est votre enquête lancée en 2010 ?

Elle est toujours en cours. Au départ, nous avons identifié une centaine de personnes qui étaient susceptibles d'avoir participé au massacre. Certains étaient décédés, d'autres n'étaient plus en mesure d'être interrogés. Nous avons procédé à des perquisitions et nous avons mis en examen plusieurs d'entre eux. Mais les procédures ont été annulées, faute de preuves suffisantes.

Existe-t-il encore une chance de voir un ancien SS rendre des comptes sur le plus grand massacre nazi jamais perpétré en France ?

Je doute qu'un responsable vivant soit encore condamné en Allemagne. Nous n'avons pas suffisamment de preuves pour les mettre en examen. Par ailleurs, en raison de leur grand âge, les poursuites deviennent impossibles. Nous ne savons même pas, à l'heure actuelle, s'ils sont encore vivants. La procédure prendra vraisemblablement bientôt fin, sans doute quand le dernier soldat de cette compagnie disparaîtra."

Non seulement, le ventre de la bête immonde est toujours fécond, mais il engendre partout dans le monde, particulièrement dans les pays dits démocratiques organisés dans l'UE du capital.

Et en Israël, il est insupportable que des descendants des survivants juifs de la Shoah aient oublié la barbarie nazie en proclamant aujourd'hui une politique brutale de ségrégation "raciale" et d'annexions coloniales en faveur d'un prétendu "Grand Israël".  

Commenter cet article