Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Argumentant des ouvertures à tout va de la part du palais de l'Elysée, les syndicats, qui désirent humaniser le monstre qu'est le capitalisme, décident ou vont décider d'une trêve.

Mais qu'en est-il des questions de fond auxquelles le premier chambellan du gouvernement n'a pas répondu?

Pourquoi si cette contre réforme des retraites, issues elles du Conseil national de la Résistance, est si juste et si humaine, les commis du capital ne l'appliquent pas sur-le-champ?

Qui sait où le simulateur du gouvernement est caché? Dans les locaux du MEDEF ou des Assurances privées?

Quel sera la valeur du point et comment le pouvoir convertira-t-il des trimestres en points?

Combien d'années il faudra travailler pour avoir une pension de retraite complète?

Combien de points pour une pension à 1 000 euros, 1 200 euros, 1 500 euros et plus?

A quel âge pourra-t-on partir à la retraite dans le public ou le privé?

Qui connait le calcul des retraites pour les personnes nées après 1975?

Cette liste n'est hélas pas définitive, mais les partenaires sociaux du pouvoir des riches et du capital vont observer une trêve pour des énièmes "concertations sociales" avec le pouvoir. Sans rire du tout.

L'intersyndicale CGT-FO-FSU-Solidaires-organisations de jeunesse appelle à un mouvement national interprofessionnel le 9 janvier 2020, avec des actions locales ou régionales jusqu'à cette date.

Mais comme d'aucuns préfèrent la trêve des confiseurs, cette capture d'écran bien à propos en cette période:

Retraites: Questions sans réponse du pouvoir au service des riches et du capital

Commenter cet article

sorciere and co 20/12/2019 20:15

la retraite par point ne peut pas etre acceptéé, voir aux etats unis avec leur fonds de pension ou les retraités ce sont retrouvés avec zero pointé pour la pension, et si la solidarité entre generations ne se fait plus les caisses actuelles non approvisionnées se retrouveront vides et nous aussi les nantis de retraités actuels se retrouveront sous les ponts de mantes ou d'ailleurs