Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

 - Dites-nous tout, monsieur Delevoy:

- Bon, c'est vrai, c'est ma faute, c'est ma très grande faute. Comme un gros bêta, moi le monsieur retraite à la sauce macron, j'ai oublié de dire que j'étais administrateur de l'Institut de formation de la profession de l'Assurance privée. C'est vrai que ladite assurance privée est 100% OK avec la retraite à la sauce macron que  le capital veut mettre en place. Mais ce n'est qu'un opinion entre toutes les autres et 100% ce n'est pas beaucoup. Si?

 De toute façon, comme je suis pour la transparence libre et non faussée, je me démissionne de mon poste d'administrateur de l'Institut de formation de la profession de l'Assurance privée.

 - Et combien touchiez-vous, votre excellence, en tant qu'administrateur?

- Chut, secret défense!

  - Et si on dépiote votre déclaration envoyée à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, on s'aperçoit que vous touchez 5 370 euros nets par mois en tant que président du think tank Parallaxe.

- j'ai procédé ce mardi à un réexamen de ma situation personnelle et choisi de quitter mes fonctions au sein du groupe IGS

- Et c'est quoi le groupe IGS?

- Chut, secret défense. Mais je peux dire que c'est pour le marché libre et non faussé. De toute façon, nombre de potes ont eu des oublis sans être sanctionnés le moins du monde:

 

Nicole BELLOUBET garde des sceaux, qui avait oublié de déclarer 3 biens à la haute autorité

Nicolas HULOT (Ministre de l'écologie) ou Nathalie LOISEAU qui avaient eux aussi, sous-estimer leurs biens

François De RUGY ex-Ministre de l'écologie, qui avait oublié qu'il louait un logement social

Florence PARLY (Ministre de la défense) qui avait oublié ses revenus à Air France.

Emanuelle WARGON, secrétaire d'état à l'écologie qui avait oublié son plan d'epargne entreprise de 45000€

 Marc FESNEAU, ministre chargé des relations avec le parlement qui lui avait oublié son assurance-vie
Adrien TAQUET, secrétaire d'état qui avait sous évalué ses appartements parisiens. Exactement comme Julien de NORMANDIE, ministre de la ville.

Agnès BUZIN, ministre de la santé qui avait sous évalué ses parts dans une SCI

Geneviève DARRIEUSSECQ, une autre secrétaire d'état les détails de ses SCI

Christelle DUBOS, secrétaire d'état à l'agriculture qui avait oublié des terres agricoles

Franck RIESTER, ministre de la culture qui avait oublié de déclarer des garages qu'il possédait 

Et puis, notre éminent ex-banquier d'affaires, qui siège à l'Elysée, pense nommer comme grand manitou à la très très Haute autorité pour la transparence de la vie publique l'ex-président socialiste de la Commission des Lois à l'Assemblée nationale, actuellement président de la Cour des comptes qui en veut au régime actuel des retraites. Il a plus de 67 ans et s'appelle Didier Migaud. Vous voyez qu'on peut bosser plus longtemps en France!

-Et avec une pension de retraite des plus faiblardes à la clé?

- Chut, pour Didier Migaud, comme pour moi d'ailleurs, c'est aussi du secret défense.

 

Note de ma pomme: Je termine l'interview presque imaginaire par ce tas de billets. Mais c'est bêta, il ne m'appartient pas et je ne sais pas pourquoi il se trouve là. Peut-être alors tombé du camion toujours libre et non faussé. Non?

Jean-Paul Delevoye dans un interview presque imaginaire: "Je viens vous dire... que je m'en vais ... pas"

Commenter cet article

777corrompu 15/12/2019 16:29

Le doute n'est plus permis sur cette petite camarilla corrompue:leur besogne consiste à liquider toute trace de solidarité entre les habitants de notre pays.Nous devons nous y opposer résolument.