Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Hier soir, j'ai regardé les têtes de gondole aux infos de France 2 et de France 3

Ceci est une affiche lors de la grève générale de mai-juin 1968. Naturellement, hier comme en ce temps-là, les présentateurs de la télé publique n'étaient pas en grève. Pour les mêmes raisons, que le service public(sic) informe(sic) les téléspectateurs.

Une question me taraude l'esprit, je vous la donne même si elle peut paraître inconvenante. Les têtes d'affiche dans les JT des téloches publiques ont-elles été choisies pour leurs seules compétences? Il me paraît, mais je peux me tromper, que le débat n'est pas clos à ce sujet.

Autre porte voix des sabreurs, des bourgeois et des gavés par le capital, Marlène Schiappa, sou-ministre à la condition des femmes et femme elle même.

Figurez-vous que dans un tweet, elle écrivait à sa fille.

Lu dans Libération avec une maman qui explique à sa fille les raisons de faire grève: "C'est quand les salariés ne sont pas contents, ils font grève. Ils arrêtent de travailler, c'est un moyen de pression", dit-elle d'abord. Sa fille lui demande ensuite ce que représentent les retraites. "Les retraites. Les gens veulent partir à la retraite avant de mourir de fatigue au travail, et si possible être assez bien payé pour ne pas aller balayer le Mc Do alors qu'ils marchent avec une canne", rétorque-t-elle. Marlène Schiappa se montre ensuite encore plus ironique sur le futur des salariés français lorsque sa fille lui demande si les retraités sont comparables aux "mamies". "Oui voilà, mes mamies sont à la retraite. Mais moi je n'irai pas, et toi non plus. Tu travailleras sans doute jusqu'à 80 ans", répond-elle.

Bon, c'est bêta, mais c'était en 2010. Marlène Schiappa était sympathisante ou adhérente de la gôche socialiste française. Et c'était sous Nicolas Sarkozy,  lui de droite.

Aujourd'hui à l'Elysée, c'est un ex-banquier d'affaires de droite et de droite, avec des ministres et des sous-ministres de droite et de gôche. Et pour la retraite madame Schiappa, quel sera votre tweet à votre fille?

Commenter cet article