Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Elle est revenue dans son fauteuil en charge des Transports privés libres et non faussés et de la privatisation de la SNCF. De très mauvaises langues ont médit qu'elle parte passer des vacances de Noël chez notre ami le roi du Maroc. Ce n'était pas vrai, elle était allé chercher les rois Mages. Ils n'avaient pas pu arriver en Palestine vu l'occupation et la colonisation israélienne et les murs qui les protègent.

Ils sont donc arrivés au palais de l'Elysée. Pas dans des barcasses de fortune comme tous les autres migrants, ni même en aéronef qui pollue grave.  Mais sur les ailes immaculées de l'archange Gabriel.

Les rois Mages sont venus comme selon Bède le Vénérable du VIIe siècle. Oui, ça ne nous rajeunit pas, mais l'histoire reste toujours belle.

« Le premier des Mages s’appelle Melchior ; c'est un vieillard à cheveux blancs et à la barbe longue ; il a offert de l'or au Seigneur pour reconnaître sa royauté. Ben oui, Notre-Seigneur de l'Elysée avait renoncé à sa retraite de président de la République. Fallait donc assurer les vieux jours d'un ex-banquier d'affaires.

Le second, Gaspard, jeune encore, imberbe et rouge de peau, lui a offert de l’encens pour reconnaître sa divinité. Ben oui, il y a trop de salopards, surtout à la CGT, FO, FSU et Solidaires qui contestent qu'il est un don du ciel.

Quant au troisième, au visage noir et portant également toute sa barbe, il a nom Balthazar ; il présente de la myrrhe sachant qu'Emmanuel, Fils du ciel était aussi Fils du capital, et, comme tel,  pour notre salut, il doit nous imposer sa réforme anti-sociale des retraites. »

 

Ceci dit, mon voisin qui s'y connait en pâtisserie, m'apprend que pour négocier la fève, on a fait appel à Laurent Berger en tant que pâtissier social. La preuve, avec cette capture d'écran:

 

Elisabeth Borne est revenue de chez notre ami le roi du Maroc

Commenter cet article