Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Urgent: Retraité privilégié cherche toubib à Mantes-la-Jolie

J'habite à Mantes-la-Jolie dans le 78, département dirigé par Pierre Bédier de droite, également conseiller municipal de Mantes-la-Jolie administrée par la droite et vice-président de la méga-métropole du GPS&O aussi gérée par la droite. Comme quoi le mille-feuilles territorial, on aime ou on aime pas.

Selon l'INSEE, la ville recense 43 969 habitants en 2016 dont 29,6% sont propriétaires. Le nombre de ménages fiscaux est de 15 848. Le taux de pauvreté est de 32%. Le taux de chômage des 15 à 64 ans est de 22,7%.

Le quartier du Val Fourré concentrait en 2013 21 532 habitants sans aucun grand commerce d'alimentation ni de grand commerce du tout d'ailleurs. Dans ce même quartier, 25% des habitants ont moins de 14 ans. 75 % de la population n'a pas de diplôme ou un diplôme inférieur au bac en 2010. 45% de la population vit en  dessous du taux de pauvreté. Quand les médias vous parlent de Mantes-la-Jolie, notamment du Val Fourré, vous informent-ils sur ces chiffres accablants?

Pour ma part, je suis un privilégié. Je n'habite pas dans une zone rurale mais dans une grande ville de la région parisienne. A Mantes-la-Jolie, les services d'urgences de l'hôpital public sont en grève illimitée: manque de moyens humains, matériels et financiers pour gérer la santé d'une population défavorisée. A la radiographie, pas assez non plus de personnel pour les mammographies obligatoires contre le cancer du sein. J'ai fait un stage forcée aux urgences. J'ai attendu jusqu'au petit matin pour avoir une chambre avant une ablation urgente de la vésicule biliaire.

Dans le Mantois, il faut plus de 5 mois pour consulter un spécialiste. Et les toubibs libéraux -j'aime bien ce dernier terme- disparaissent à tire-larigot en partant à la retraite. Ce qui est leur droit absolu. Mais je n'ai pas entendu beaucoup de médecins libéraux -décidément j'aime bien ce terme- dire que ça va mal et qu'il recherche un remplaçant. Bref, depuis ma retraite, j'en suis à mon 3e médecin traitant et celui-ci part à la retraite en mars 2020.

Mais je suis retraité et donc privilégié selon les dogmes de la Macronie. En effet je suis assujetti à diverses taxes sur ma pension de retraite, laquelle n'a jamais été revalorisée à sa juste mesure. Et je paye plein pot pour un déplacement en bus dans Mantes-la-Jolie sur une seule ligne, au même tarif qu'un ticket de métro avec correspondances à la RATP.

Mon frère et moi avons eu le privilège d'être fils d'un ouvrier, à Narbonne dans le 11. Il connut des périodes de non-emploi et du boulot précaire toujours dangereux à tire-larigot. Malgré son CAP de tonnelier dans une région essentiellement viticole. Comme quoi! Et qui a dit que la misère se voit moins sous le soleil? Pour ma petite histoire familiale, mon père est mort du travail à 54 ans, en 1981. C'est aussi le privilège d'avoir été travailleur posté en 3x8 dans l'industrie chimique.

Lorsque mon frère et moi sommes entrés sur le marché du travail, le chômage endémique dans le département de l'Aude nous obligea à nous exiler en banlieue parisienne, à la SNCF, loin des nôtres et de la culture occitane. Lourds sacrifices que cet exil forcé, mais privilège du statut du cheminot pour ne pas connaître les affreuses réalités du chômage et de la précarité dans un foyer de travailleur.

Mais selon, le pouvoir des riches et du patronat, je reste toujours un privilégié.

Bon, en tant que tel, je suis à la recherche d'un 4e médecin traitant dans Mantes-la-très favorisée par le capital. Comme j'ai également le privilège d'être affecté d'une maladie de longue durée avec traitements, examens biologiques et ophtalmologiques à vie, cela urge.

Mais je suis toujours un privilégié. CQFD.

Commenter cet article

sorciere and co 28/11/2019 20:19

j,ai fait un commentaire qui a ete envoyé et validé et il a disparu de la circulation, qui l'a fait disparaitre

Le Mantois et Partout ailleurs 29/11/2019 06:52

Croyez bien que je regrette ce dysfonctionnement dû à overblog. Vos commentaires ont toujours été très pertinents.