Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

A cause des intempéries des 22 et 23 octobre 2019, la circulation des trains est coupée dans le Languedoc maritime et ce jusqu'au 26 novembre prochain. Tout bénef pour les bus "Macron" dont les tarifs explosent en devenant libres et non faussés.

Lu dans l'Indépendant, le quotidien régional: "Un aller-simple Perpignan-Paris, 13h25 de trajet annoncé, est même proposé à 149,98 €, départ à 18h40 de la gare routière à Saint-Assiscle ! Loin des bas tarifs, outils de propagande des compagnies et du gouvernement à la naissance de ces bus, baptisés Macron".

Et c'est pile poil 49 euros pour Montpellier qui est la destination la plus courue, après cette gare la SNCF reprend ses droits. Normalement, un billet SNCF Perpignan-Montpellier est de 27, 80 euros.

Pour info, j'ajoute que l'Indépendant n'est aucunement de gauche pour le progrès et la justice sociale. Je rajoute également, pour ceux dont la mémoire pourrait faillir, que lesdits bus "Macron" ont été promulgués en août 2015, lorsqu'un ex-banquier d'affaires était ministre de l'Economie de la gôche à l'Elysée.

Et le service public dans tout ça? Joker et depuis belle lurette.

Bon, un coup de pub avec cette capture d'écran qui n'est pas un montage:

En Languedoc: Tagada, tagada voilà les bus "Macron", tagada tagada voilà les bus "Macron"... (air bien connu)

Commenter cet article