Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

En juin 2018, comme on dirait il y a belle lurette, juste avant la perquisition de son domicile, le coffre-fort de l'ex-éminent collaborateur-homme à tout faire d'un ex-banquier d'affaires élu à l'Elysée disparaissait mystérieusement.

Le 20 juillet 2018, alors que le sus-nommé était en garde en vue, la police échouait mystérieusement de procéder à une perquisition de son domicile. Par manque de moyens adéquats sûrement comme dirait le syndicat Alliance de la police.

Parce que le lendemain, pourvu de moyens adéquats, peut-être grâce à l'action dudit syndicat de droite, la police constatait la disparition mystérieuse du coffre-fort qui aurait renfermé les armes et des éléments pouvant intéresser les enquêteurs.  C'était quand même bêta.

Un an et demi après la disparition dudit coffr-fort, le parquet de Paris ouvre une information judiciaire pour « soustraction de documents ou objets (...) en vue de faire obstacle à la manifestation de la vérité ». Sans blââgue.

On m'a dit que deux policiers exemplaires ont été nommés à cette fin. Mais ce n'est peut-être qu'une connerie. Non?

Coffre-fort d'Alexandre Benalla: le procureur de Paris ouvre enfin une enquête

Commenter cet article