Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Droit de retrait à la SNCF: mon opinion de conducteur SNCF retraité

Ci-dessus, l'information vue par les médias français...

Par contre, plus concrètement, deux photos de l'accident ferroviaire sur le passage à niveau à cause d'un convoi routier exceptionnel bloqué dessus.

Droit de retrait à la SNCF: mon opinion de conducteur SNCF retraité
Droit de retrait à la SNCF: mon opinion de conducteur SNCF retraité

Ci-dessus la cabine de conduite du train de voyageurs. Le train ne comportait pas de contrôleur.

Voilà d'où est parti le droit de retrait. Le conducteur, blessé, est parti seul faire sa couverture d'obstacle sur la voie voisine, afin de stopper d'urgence une circulation ferroviaire.

Pendant ce temps, les voyageurs, dont une dizaine était blessée, sont resté seuls.

Et Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, sur Europe 1.fr: "On a évité un drame, parce qu’un conducteur consciencieux, attaché au service public ferroviaire, a bossé. Mais on ne peut pas continuer comme ça !", s'agace le syndicaliste qui dénonce des suppressions de poste conséquentes à la réforme du rail lancée en 2018 par le gouvernement. "L’année dernière, on disait qu’il fallait plus d’agents SNCF. Dans tous les trains, il faut des contrôleurs. Ils ne sont pas seulement-là pour vérifier si vous avez payé votre billet, mais aussi pour s’occuper de ces choses-là quand il se passe un accident." Et de conclure : "C’est le souci du service public, des passagers que font valoir les agents de la SNCF."

Commenter cet article

555fiasco 20/10/2019 20:35

Il est parfaitement compréhensible et légitime que les agents du rail exercent leur droit de retrait dans un tel contexte d'insécurité.Je suis effaré et révolté d'apprendre que les cheminots travaillent dans un tel contexte et que le gouvernement exploite le compréhensible mécontentement des usagers pour mieux acculer les cheminots à des situations incontrôlables et catastrophiques.Le gouvernement de la France travaille d'arrache-pied à la déstabilisation et à la désorganisation de notre pays:il est temps de penser à l'après macron qui est un fiasco dans TOUS les domaines.
Salut républicain et solidaire au conducteur du train TER.

OSTRIC 19/10/2019 17:31

Il est bien clair que le droit de retrait qui est accordé à tous les travailleurs ne peut en aucun cas être pris pour une action de grève, par contre si le fait d'être blessé aux jambes par l'objet que l'on vient de percuter (ici un convoi exceptionnel bloque sur un passage à niveau ) n'est pas considéré comme danger inimant, je ne vois pas ce qui pourrait l'être