Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Yannick Jadot, chef de file des eurodéputés Eelv, dans le JDD de ce dimanche, souhaite que Paris élise "un maire écolo, ça aurait de la gueule". Et c'est son droit absolu de prêcher pour sa chapelle, tout en affirmant que la gauche "ce n'est plus le sujet".

100 fois d'accord sur ce dernier point. La gôche au gouvernement, avec François Hollande président de la République et des ministres écolos, ont sans vergogne attaquer le Code du Travail, promut les lois Macron ou prolonger la casse des services publics, notamment la SNCF par la loi du 4 août 2014.

Sur le maire écolo dont Paname aurait urgemment besoin, coucou, voilà Gaspard Gantzer. Né dans le 15e arrondissement parisien, diplômé de Sciences Po et de l'ENA, militant socialiste, il bosse pour la mairie socialiste de Paris et dans le ministère de Laurent Fabius alors ministre des affaires extérieurs du patronat français. Vu qu'un c'est un parfait militant de gôche, François Hollande à l'Elysée l'adoube comme l'un de ses conseillers dans le palais où il loge.

Bon, en 2017, il soutient farouchement Macron qu'il a connu dans le gouvernement de gôche. Ce qui n'est pas un péché ineffaçable puisque nombre de ténors socialistes ou écologistes prennent pareille posture politique.

Et le voilà candidat "indépendant" pour les municipales de mai 2020 à Paris. L'une de ses propositions phares est la suppression du périphérique. Pour l'écologie et contre la pollution. Gaspard Gantzer se dit "candidat des classes moyennes et même de toutes les familles parisiennes", ce qui ne mange pas de pain. Ah ces classes moyennes, juste après celles dites populaires, tampons juste avant les privilégiés du capital, comme pour effacer à tout jamais la lutte des classes, celle des exploités contre les exploiteurs et leurs commis.

Eelv présente un candidat pour les municipales à Paris, c'est son droit absolu et ce n'est pas Gaspard Gantzer.

Mais dans le même temps, Isabelle Saporta, qui avait quitté RTL pour soutenir activement son compagnon Yannick Jadot lors des élections européennes pour Eelv, rallie l'équipe de Gaspard Gantzer. Ce qui est aussi  son droit absolu libre et non faussé.

Si l'on était à Marseille, on dirait peut-être: "Elle est fraiche ma bouillabaisse, elle est fraîche!" Non?

Avec ou pas du homard géant importé d'une certaine présidence de l'Assemblée nationale...

En attendant, la politique antisociale de droite et de droite du pouvoir se poursuit.

PARIS: tambouille pour les municipales chez les Verts

Commenter cet article