Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Même le pape a ajouté son grain de chapelet pour conforter la posture de la mère et du père de Vincent Lambert. Mais que l'Eglise catholique soit réactionnaire ne m'étonne pas. Depuis que la papauté la régente au nom du ciel, de quelle avancée sociétale et sociale a-t-elle été à l'initiative?

Depuis pratiquement 10 ans, après un accident de la route, Vincent Lambert est dans un état végétatif chronique avec des lésions cérébrales irréversibles. De procès en procès, ponctuant cette interminable et tragique affaire, des experts en médecine nationaux et internationaux l'ont constaté ainsi. Il est encore présent dans le monde humain des vivants parce que son corps est alimenté artificiellement pour le nourrir et le déshydrater. Depuis pratiquement 10 ans.

Les parents de Vincent Lambert, leurs conseils religieux et juridiques, pensent que la chair de leur chair doit toujours exister dans cet état-là. De ce fait, peut-être, passeront-ils un jour la porte majeure qui ne s'ouvre que d'un côté, quand leurs fils restera derrière, accroché toujours artificiellement à une machine.

L'épouse de Vincent Lambert, sa tutrice légale, plaide qu'il faut stopper ce qu'elle considère comme un acharnement indigne. Et enfin, le Conseil d'Etat de la France et la Cour européenne des droits de l'homme lui ont donné raison. Dès lors, depuis lundi, le secours artificiel prodigué à son époux allait cesser progressivement. Progressivement et pas à la manière de la barbarie nazie sur des êtres humains.

Saisie par la mère et le père de Vincent Lambert, 3 magistrats de la Cour d'appel de Paris viennent d'ordonner de prolonger l'état végétatif chronique avec des lésions cérébrales irréversibles de leur fils. 3 magistrats français ont délibéré qu'un comité de l'ONU statue sur la pertinence ou pas de conserver Vincent Lambert à la merci d'une machine.

J'ai mis la chronique de ce jour dans la catégorie Chemins de faire. Je m'excuse auprès du Tout puissant, je n'ai pas chemin de croix dans mon étalage.

Permettez-moi de passer à un tout autre sujet. Sans transition comme disent les pommadés à la téloche. Dimanche, élections européennes pour un Parlement sans aucun pouvoir législatif. Et l'UE du capital aux racines infiniment chrétiennes de proclamer urbi et orbi que sous sa couronne libre et non faussée, aucune guerre n'a ensanglanté notre vieux continent.

Bon, c'est oublier que la Yougoslavie et ses affreuses tueries était en Europe et que des états majeurs de l'UE ne les ont jamais alimentées. C'est oublier aussi les dizaines de milliers de réfugiés morts en Méditerranée, "Notre mer", ou Mare nostrum en latin, disaient les pieux Romains pour défendre à tout prix leurs navires marchands.

Du coup, la capture d'écran de ce jour:

Affaire Vincent Lambert ou la mort sans fin

Commenter cet article