Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Nathalie Loiseau, étiquetée extrême droite, lorsqu'elle était étudiante à Sciences Po Paris en 1984

Mediapart révèle que la cheftaine de la liste Macron aux élections européennes a participé à des élections étudiantes sous l'étiquette UED, syndicat étudiant né sur les cendres du Groupe union défense (GUD) d'extrême droite.  Née à Neuilly-sur-Seine en 1964, elle était à Sciences Po Paris en 1984.

Comme de bien entendu, la garde rapprochée de l'ex-ministre des Affaires européennes de Manu 1er a proclamé haut et fort que c'était archi-faux. Mais confrontée au document de Médiapart, "conservé dans les archives officielles de Sciences-Po Paris", madame Loiseau a fini par reconnaître "une erreur". 

Bon, on va pas en faire un fromage, combien de l'extrême droite sont passés à droite, et vice-versa, tant les passerelles sont nombreuses et toujours ouvertes? Et en ce moment, Nathalie Loiseau ne rate jamais une occasion de se présenter comme le principal rempart au parti d'extrême droite de Marine Le Pen. Sans rire.

Sans rire aussi, si ça se trouve, madame Loiseau va siéger au parlement européen avec d'anciens potes de Sciences Po.

Commenter cet article

démasquée22 24/04/2019 20:01

Mme Loiseau (dé) masquée est probablement une surdouée du camouflage et de la dissimulation!En revanche l'honnêteté la + élémentaire n'est visiblement pas la 1ère de ses qualités.Ces gens-là sont les pires ennemis de la justice sociale, c’est pourquoi il faut les sanctionner dans les urnes lors du prochain scrutin.